Nouvel an

Message de Vœux de Gilchrist OLYMPIO

par UFC , le 2 janvier 2004, publié sur ufctogo.com

Chers Compatriotes,

A l’occasion de la nouvelle année, je me fais l’agréable devoir de vous saluer, vous féliciter et vous remercier de tous les efforts que vous consentez pour délivrer notre pays de la dictature.

 

JPEG - 5 ko

Mes pensées vont, tout particulièrement, à nos compatriotes qui ont perdu leur vie dans cette lutte et ceux qui sont injustement détenus dans les geôles du régime.

Certes, l’année 2003 a connu beaucoup d’événements douloureux, notamment la proclamation de la victoire frauduleuse du chef de l’Etat à la présidentielle du 1er juin 2003 par une Cour Constitutionnelle aux ordres. Les violations systématiques des droits de l’homme dont les voies de faits, les dénis de justice, les brimades et les persécutions, n’ont cessé de rythmer la vie politique nationale en dépit des engagements pris par le régime auprès de la communauté internationale ; sans parler de la déliquescence de l’Etat et de la poursuite de la prédation des ressources financières et matérielles du pays.

Il apparaît évident que le peu de considération des autorités pour les droits de l’homme de même que leur duplicité permanente rendent difficiles les conditions de la lutte. Je voudrais ici rendre hommage à l’ensemble des forces démocratiques sur le terrain, au-delà de toute appartenance politique. Je fais appel à leur sens patriotique pour un grand rassemblement national.

Malgré le contexte politique qui peut sembler morose, nous ne devons pas nous abandonner à la résignation, au découragement. Au contraire, nous devons nous laisser habiter par l’espoir. Car, le rejet ferme et massif que vous avez signifié au pouvoir en place le 1er juin 2003, le contraignant ainsi au coup de force devant l’opinion internationale, l’a considérablement affaibli. La tyrannie, l’injustice, la duplicité etc...., arrivent à leur terme, parce que combattues énergiquement par l’immense majorité des populations togolaises.

Nous réaffirmons, en ce qui nous concerne, notre ferme engagement à poursuivre avec vous cette lutte patriotique jusqu’au changement que nous attendons tous. C’est pour nous un devoir et un honneur.

Chers Compatriotes,

Le hold-up électoral de juin 2003 est le coup de force de trop !

Nous devons rechercher et trouver les moyens d’une mobilisation populaire efficace pour en empêcher la consolidation et la pérennisation. Et c’est ensemble que nous devons le faire.

Nous devons amener la communauté internationale à comprendre nos efforts et à s’y associer en vue de préserver notre pays des violences qui ensanglantent la sous-région.

Voilà pourquoi la proposition en sept points que j’ai présentée le 1er octobre 2003, à Bruxelles, devant la Commission Coopération et Développement du Parlement européen, reste la voie la plus appropriée pour un règlement juste et durable de la crise togolaise. Nous devons œuvrer, avec détermination, à sa mise en œuvre et à son succès. C’est notre seule chance pour épargner de plus grandes souffrances à notre peuple. Car, les frustrations nées de l’injustice font le terreau de la violence.

A toutes et tous, compagnons leaders de toutes les formations de l’opposition démocratique, militants et sympathisants de la lutte pour la démocratie, paysans, ouvriers, commerçants, revendeurs, travailleurs, cadres de toutes catégories et de toutes conditions, soldats, policiers, sous-officiers, officiers de la Police et de l’armée, je souhaite une bonne et heureuse année 2004.

Paix et santé pour chacun et chacune de vous ainsi que pour vos familles.

Gilchrist OLYMPIO

 

© Copyright UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
28 mai 2017
Lomé 27°C (à 10h)