Communiqué

Maintien du meeting du 11 août 2001 interdit illégalement par le Ministre de l’Intérieur

par Divers partis politiques, syndicats et associations , le 9 août 2001, publié sur ufctogo.com

 

Communiqué Relatif au maintien du meeting du 11 août 2001 interdit illégalement par le Ministre de l’Intérieur

(ADDI - CAR - CDPA - CDPA-BT - CPP - PARTI DES TRAVAILLEURS - UDS-TOGO - UFC - UNSIT - FETREN/UNSIT - SEST - CEUL - ACAT - ALCADS - ATDPDH - LTDH, Lomé, Togo, 9 août 2001)

Le meeting prévu à Lomé, le samedi 11 août 2001, à partir de 8 heures, au terrain du cimetière (Béniglato) vient d’être interdit par le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et de la Décentralisation, au motif que "l’objet de ladite réunion est contraire à la Constitution Togolaise".

Les partis politiques, syndicats et associations organisateurs de ce meeting considèrent que cette interdiction est illégale, le Ministre de l’Intérieur n’ayant pas compétence à juger de la constitutionnalité d’une manifestation.

En conséquence, le meeting est maintenu pour le samedi 11 août 2001, à partir de 8 heures, sur le terrain du cimetière (Béniglato).

Fait à Lomé, le 9 août 2001
Pour les organisateurs,
Le Coordinateur,
Gahoun Hegbor

 

© Copyright Divers partis politiques, syndicats et associations

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
30 avril 2017
Lomé 27°C (à 08h)