Franc CFA

Les " petits dragons " de l’UEMOA

par L'Humanité (France) , le 15 janvier 2004, publié sur ufctogo.com

" L’époque du " grand dragon ivoirien ", avec ses 40 % de la masse monétaire de l’UEMOA, mais qui a affiché en 2003 une croissance de moins 2,2 %, serait-t-elle révolue ?

 

JPEG - 5.9 ko

Les huit chefs d’État de l’Union économique et monétaire ouest-africain (UEMOA : Togo, Bénin, Côte-d’Ivoire, Sénégal, Guinée-Bissau, Burkina, Mali et Niger) se sont déclarés " satisfaits " à l’issue du 8e sommet, à Niamey, " des progrès accomplis " vers l’intégration économique par leurs pays classés parmi les plus déshérités de la planète.

Dans leur déclaration finale, qui coïncidait avec le 10e anniversaire de cette organisation mais aussi celui de la dévaluation du franc CFA (qui perdait 50 % de sa valeur), ils ont affirmé leur " volonté " d’accélérer le processus de convergence des politiques économiques et " consolider la valeur " de leur monnaie commune arrimée à l’euro. Selon le ministre malien de l’Économie et des Finances, Bassy Touré, sans l’Union des huit, la " crise depuis 1999 en Côte d’Ivoire aurait eu des conséquences plus désastreuses ", notamment en ce qui concerne l’inflation. D’où la théorie des " petits dragons " défendue en ces termes : " Tous nos pays sont interdépendants. Il y a des choses qu’on peut mettre en commun pour nous développer d’abord et faire face à la compétition internationale. La leçon de la Côte d’Ivoire est une leçon pour nous tous. Il n’y a pas un pays au-dessus des autres. " L’époque du " grand dragon ivoirien ", avec ses 40 % de la masse monétaire de l’UEMOA, mais qui a affiché en 2003 une croissance de moins 2,2 %, serait-t-elle révolue ? Le Mali (6,7 %), le Sénégal (6,3 %) ou le Burkina (7,9 %) sont ces " petits dragons " qui émergent en nouveaux pôles d’attraction économique dans la zone.

Concernant la dévaluation du franc CFA, les experts observent qu’il y a aujourd’hui retour à la case départ, la baisse du dollar ayant vu la valeur du (nouveau) CFA augmenter de 36 % : 1 000 francs CFA équivalent à presque 2 dollars, soit un niveau identique à celui de 1994, lorsque la décision de réajuster le franc CFA avait été prise...

La rencontre de Niamey a été émaillée d’un incident provoqué par le président sénégalais Wade, exigeant la tête de son compatriote Moussa Touré, président de la Commission en poste depuis huit ans, remplacé par le Malien Soumaïla Cissé. Commentaire entendu : " C’est parce que c’est un fidèle de Diouf, on aurait dû le laisser finir son mandat et pas l’humilier de la sorte "...

Serge-Henri Malet - L’Humanité (France)

 

© Copyright L'Humanité (France) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
26 mars 2017
Lomé °C (à 0h)