Communiqué de presse

Les forces de l’ordre répriment sauvagement une manifestation de l’UFC

par UFC , le 6 juillet 2000, publié sur ufctogo.com

 

Les forces de l’ordre répriment sauvagement une manifestation de l’Union des Forces de Changement.

Lomé, le 6 juillet 2000

Le jeudi 6 juillet 2000, plusieurs militants de l’Union des Forces de Changement (UFC) ont organisé une marche pour protester contre le maintien en détention de sept jeunes du parti, incarcérés depuis plus de quatre mois et dont le procès prévu pour le mercredi 5 juillet 2000 a été renvoyé au 19 juillet 2000.

Les forces de l’ordre sont intervenues brutalement pour réprimer cette manifestation. Elles ont grièvement blessé plusieurs manifestants dont une vice-présidente de l’UFC, âgée de quatre-vingt deux ans, qui a tenu à témoigner par sa présence, l’indignation des populations face aux brimades du régime, particulièrement vis à vis de l’UFC. Plusieurs autres femmes ont été passées à tabac.

L’UFC élève les plus vives protestations contre ces méthodes d’un autre âge et exige la libération des ses sept militants arbitrairement détenus.

Pour le Bureau national,
Le Secrétaire Général,
Jean-Pierre FABRE

UNION DES FORCES DE CHANGEMENT UFC
59 Rue Koudadzé, Lom-Nava BP 62 168
Tel/Fax 21 33 32 Lomé
http://www.ufctogo.com
E-mail : contact ufctogo.com

 

© Copyright UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
28 mai 2017
Lomé 30°C (à 16h)