Drôles de Zigs

Les admirateurs muets d’Eyadema

par Le Canard Enchainé (France) , le 8 janvier 2003, publié sur ufctogo.com

 

Après trente huit ans d’exercice du pouvoir, le patron du Togo vise le record du monde. Ce brave général Eyadema dont on connaît les exploits en bourrage des urnes (et des prisons) vient en effet de faire modifier"sa Constitution". Il veut pouvoir une fois se succéder à lui-même, alors qu’il avait promis à Chirac de prendre sa retraite.

Cet exploit a laissé bouche bée ses amis parisiens. A savoir l’avocat Jacques Verges, l’ex Ministre Bernard Debré, l’ex patron des armées françaises Jeanneau Lacaze, l’ex doyen de la fac de droit d’Aix en Provence, Charles Debbasch, et nombre de marchands d’images pour chefs d’état africains. Impossible de recenser les articles et déclarations complaisantes de ces bons Français en faveur d’un tel expert en droits de l’homme.

A l’Élysée comme au Quai d’Orsay, on en pense pis que prendre. Mais bouche cousue."

Drôles de Zigs

"Le Président Eyadema, maître du Togo depuis 1967, pourra rempiler tant qu’il voudra ("Le monde du 4 Janvier") : "A l’unanimité, les députés togolais ont abrogé l’article 59 de la Constitution qui limitait le nombre de mandats présidentiels à deux quinquennats successifs.(...) Ils ont estimé que la limitation des mandats présidentiels, portait atteinte au droit du peuple de choisir librement son Président.

Les futurs candidats sont prévenus : se présenter contre Eyadema constituerait une atteinte insupportable à la liberté du Président à vie."
le "Canard enchaîné" du 8 janvier 2003

 

© Copyright Le Canard Enchainé (France) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
24 juillet 2017
Lomé 25°C (à 00h)