Ablodé

Le sens de la lutte que mène l’UFC

par Elliott OHIN , le 19 juin 2005, publié sur ufctogo.com

Pour l’U.F.C., l’édification d’un Etat national efficace s’appuyant sur un nationalisme nouveau faisant fi des intérêts personnels des dirigeants traditionnels ‘mafieusement’ liés aux intérêts du pouvoir colonial, est déterminant pour l’émancipation réelle de notre peuple.

 

Pour l’U.F.C., l’édification d’un Etat national efficace s’appuyant sur un nationalisme nouveau faisant fi des intérêts personnels des dirigeants traditionnels ‘mafieusement’ liés aux intérêts du pouvoir colonial, est déterminant pour l’émancipation réelle de notre peuple.

L’évolution économique est la résultante de forces politiques et sociales. Et, si nous nous plaçons au point de vue des mobiles de l’action humaine, nous considérons que nombre de changements économiques des plus profonds sont dictés par des motifs et des aspirations dépourvus de tout caractère économique. En clair, le facteur décisif pour sortir notre pays de la chienlit actuelle est d’ordre politique. L’économie est déterminée par la situation politique. Partant de cela, la réalisation et la réussite du projet de société de l’U.F.C. passent avant tout par la mise en place d’une vraie démocratie impliquant totalement notre peuple. Ceci est une condition sine qua non. Le degré de réussite de notre projet de société est lié au degré d’implication de notre peuple dans ce projet. Cette implication passe obligatoirement par des élections transparentes dans lesquelles les voix des citoyens comptent réellement et non une mascarade d’élections avec des résultats préétablis d’avance. Pour nous à l’U.F.C., la logique de la démocratie repose sur le postulat qu’il existe un intérêt général corroboré par une volonté majoritaire résultant des élections. Et, seule cette volonté majoritaire peut diriger l’Etat selon le bien commun. La non implication de cette volonté majoritaire est souvent lourde de conséquences. Les barrières aux débordements sont fortuites dans une société gouvernée par l’irrationnel.

Le sens premier de la lutte que mène l’U.F.C. est d’éviter à notre peuple ces débordements. Ceux ci ne peuvent réellement être évités que par la mise en place d’une vraie démocratie, nécessaire pour le bien être de notre peuple. La ténacité dans notre détermination pour la démocratie découle de cela et ne peut être émoussée par une conspiration contre notre peuple orchestrée par une ‘puissance’ coloniale rétrograde, relayée et exécutée par ses valets locaux Africains.

Le système scélérat mis en place par Eyadéma et que le fils veut éterniser est né dans un assassinat crapuleux et se poursuit par des débordements meurtriers organisés par les usurpateurs sanguinaires sans scrupules qui ont confisqué notre souveraineté. Cela va de soi que nous ne pouvons lutter pour éviter à notre peuple ces débordements, et en même temps faire partie d’un gouvernement illégitime qui, faute d’un accord politique préalable, portera en son sein les germes latents de ces mêmes débordements.

Notre lutte continue, elle est juste, légitime et notre victoire est certaine.
ABLODE !!!

États-Unis, 16 juin 2005
Elliott Ohin
Ancien Secrétaire Général de l’U.F.C.
Membre du bureau national
Représentant de l’U.F.C. en Amérique du Nord

 

© Copyright Elliott OHIN

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
16 décembre 2017
Lomé 28°C (à 18h)