Défense

Le Togo et la France signent à Lomé un « accord de partenariat de défense »

par Agence de Presse Africaine (APA) , le 13 mars 2009, publié sur ufctogo.com

 

La France et le Togo ont signé vendredi à Lomé un accord instituant un partenariat de défense entre les deux pays, a constaté APA.

L’accord de partenariat de défense a été signé par le ministre togolais des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Koffi ESAW, et l’Ambassadeur de France, Dominique RENAUX.

C’est le premier accord de ce type qui est conclu en Afrique depuis l’annonce, par le président de la République française, de la révision des accords de défense liant la France et ses partenaires africains.

Selon l’Ambassadeur de France au Togo, il y a un an, dans un discours prononcé au Cap, le Président de la République française, M. Nicolas Sarkozy, avait exprimé le souhait de la France de « refonder ses relations avec l’Afrique ».

Dans ce cadre, il n’excluait d’engager des discussions avec tous les Etats africains concernés pour "adapter les accords de défense existants aux réalités du temps présent et en tenant compte de la propre volonté des pays africains ».

« Je suis particulièrement heureux que le Togo soit aujourd’hui, parmi l’ensemble de nos partenaires concernés, le premier pays à conclure avec la France cet accord de défense d’un nouveau type », a déclaré Dominique RENAUX.

Le nouveau texte se substitue aux accords et arrangements conclus antérieurement par les deux pays dans le domaine de la défense et de la sécurité.

L’ambassadeur a expliqué que cet accord, qui a vocation a être publié après sa ratification, abroge l’ensemble des accords et arrangements conclus il y a près de cinquante ans et les remplace par des dispositions nouvelles adaptées à l’état du monde en 2009.

Cet accord s’inspire des principes de transparence et réciprocité des engagements pris par les deux Parties dans le respect de la liberté d’appréciation de chacun des deux partenaires, de concertation mutuelle sur la sécurité nationale et régionale, de l’ouverture du partenariat bilatéral à l’architecture de paix et de sécurité en Afrique.

Citant le président français, l’ambassadeur Renaux indique que « la présence militaire française en Afrique doit servir en priorité à aider l’Afrique à bâtir, comme elle en a l’ambition, son propre dispositif de sécurité collective ».

Ce cadre juridique rénové, adapté au nouveau contexte international, permettra aux deux pays d’approfondir leur relation de défense et de l’adapter aux circonstances, et de mener une coopération militaire modernisée, indique-t-on.

Le nouveau cadre de coopération militaire entre les deux pays met fin aux accords de défense signés depuis les indépendances et dont la clause secrète permettait à la France de protéger le régime togolais.

L’armée française va désormais se limiter à la seule formation, précise une source diplomatique tandis que le nouvel accord signé vendredi à Lomé sera rendu public et soumis aux parlements respectif des deux pays.

 

© Copyright Agence de Presse Africaine (APA) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
1er mai 2017
Lomé 28°C (à 06h)