UA

Le Ghana prend la présidence de l’Union africaine

par BBC Afrique (UK) , le 29 janvier 2007, publié sur ufctogo.com

Le 8ème sommet ordinaire de l’Union africaine, qui s’est ouvert dans la capitale éthiopienne, Addis Abeba, a attribué la présidence de l’organisation panafricaine au Ghana.

 

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont ainsi mis un terme à la controverse suscitée par la candidature du Soudan.

D’intenses pressions exercées par plusieurs pays africains et organisations internationales ont contraint le Soudan à se désister.

Mais, annoncant la décision, le président de la Commission de l’Union africaine, Alpha Oumar Konaré, a souligné que la proposition de désigner le Ghana avait reçu le soutien de tous les pays, y compris le Soudan.

Le Tchad avait menacé de suspendre sa participation, si Karthoum arrivait à obtenir la présidence de l’organisation.

La crise du Darfour explique la réticence des autres pays africains à confier la présidence au Soudan.

A ce sujet, le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon, qui participe à un sommet de l’Union africaine pour la première fois, a déclaré qu’il ferait de la question du Darfour sa priorité.

Il a appelé au déploiement d’urgence d’une force mixte Onu-UA dans l’ouest du Soudan.

Le sommet doit aborder deux autres thèmes : technologie et recherche scientifique pour le développement, d’une part, et changement climatique en Afrique, d’autre part.

Les chefs d’Etat participeront, enfin, au lancement de l’année 2007 comme année internationale du football africain.

 

© Copyright BBC Afrique (UK) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
28 mai 2017
Lomé 30°C (à 12h)