Hebdo Santé

La toux de l’ex-fumeur...

par Destination Santé , le 3 novembre 2006, publié sur ufctogo.com

La rubrique santé de la semaine : La toux de l’ex-fumeur... :: Tuberculose : la bataille commence par le dépistage ! :: Accidents de la vie courante : les seniors en première ligne :: Une nouvelle arme contre H5N1 ?

 

La toux de l’ex-fumeur...

Vous venez d’arrêter de fumer ? Et justement, vous commencez à tousser ? Ne vous inquiétez pas. C’est la toux paradoxale, une réaction naturelle de votre appareil respiratoire. Elle disparaîtra d’ici 3 à 4 semaines. Surtout, ne replongez pas !

En fait et sans que le fumeur ne s’en rende compte, la fumée de cigarette encombre et anesthésie les voies respiratoires... Jusqu’au jour où il écrase sa dernière clope. A ce moment-là, les sécrétions deviennent intolérables pour l’organisme, qui les expulse progressivement. Votre corps fait tout simplement le ménage. Un coup de balai qui dure en moyenne une vingtaine de jour, pour partir sur de nouvelles bases.

Rappelez-vous, il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer. Même après 60 ans. L’arrêt du tabac augmente l’espérance de vie et sa qualité. Il n’y a pas photo...

http://www.destinationsante.com/fr_...

Tuberculose : la bataille commence par le dépistage !

Lutter contre la tuberculose, c’est d’abord la dépister à temps. Or la plupart des personnes atteintes dans les pays en développement n’ont pas accès à un dépistage rapide et précis. Un constat alarmant, dressé par un nouveau rapport de l’OMS.

Il met le doigt sur une faille réelle dans la lutte contre la tuberculose. « Chaque année 1,7 million de personnes meurent (...) souvent parce que l’infection n’a pas été diagnostiquée ou alors trop tard pour être traitée. »

Trop complexes et excessivement coûteuses, les techniques diagnostiques de pointe actuellement disponibles sur le marché ne sont pas adaptées aux pays les plus défavorisés. Or ce sont eux qui en ont le plus besoin ! Plus de 80% des malades y vivent. Et les tests traditionnels par frottis, radiographie et culture ne permettent pas d’identifier avec précision une tuberculose active. Surtout chez des patients co-infectés par le VIH.

Et le paradoxe, c’est que le marché existe. Et qu’il est énorme. Selon l’OMS, un test vraiment efficace et peu onéreux pourrait être immédiatement vendu à... 204 millions d’exemplaires ! Un parfait blockbuster...

http://www.destinationsante.com/fr_...

Accidents de la vie courante : les seniors en première ligne

Chutes, noyades, suffocations, intoxications... Chaque année les accidents de la vie font plus de 20 000 morts. La moitié en fait, sont dus à des chutes ! Et les premières victimes se comptent parmi les plus de 65 ans ! Ces chiffres ressortent du dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Ses rédacteurs ont mesuré et caractérisé les décès causés par un accident de la vie courante en 2000 et 2002. En prenant comme années de comparaison 1989 et 1991, il s’avère que le taux de mortalité a diminué de 17%. Bonne nouvelle ?

En fait, la baisse est bien plus prononcée (-71%) chez les moins d’un an. « Les décès par suffocation accidentelle ont fortement diminué chez les jeunes enfants, en partie au moins grâce à la lutte contre la mort subite du nourrisson », soulignent les rédacteurs. Et ce qui est préoccupant, c’est que les trois quarts des morts constatées en 2002 ont concerné des plus de 65 ans.

Les accidents de la vie courante comptent pour près de 4% du total de la mortalité pour l’année 2002. « De nombreux décès pourraient probablement encore être évités par des mesures de prévention et de réglementation adaptées », conclut le BEH. Notamment en direction des plus âgés...

http://www.destinationsante.com/fr_...

Une nouvelle arme contre H5N1 ?

JPEG - 35.7 ko

Une équipe internationale a mis au point un médicament qui se serait avéré efficace contre le virus de la grippe aviaire... chez la souris. A usage préventif et pas encore baptisé, il pourrait voler la vedette aux antiviraux actuels.
Le Dr Brendon Hanson des DSO National Laboratories à Singapour, et ses confrères du St Jude Hospital Children’s Research Hospital aux Etats-Unis, ont testé leur produit sur des souris infectées par H5N1.

« Nous leurs avons injecté des anticorps de souris ‘humanisés’, 24 heures avant qu’elles ne reçoivent une dose potentiellement létale du virus aviaire. Et l’expérience fut concluante. », expliquent les auteurs. Les souris ont survécu. Mieux, il est apparu qu’« elles étaient totalement immunisées contre H5N1 et ses variantes ». Est-ce pour autant prometteur ? Pas si sûr.

Car à ce jour, le virus grippal qui pourrait mettre le feu aux poudres n’existe toujours pas. Alors oui, un nouvel antiviral serait le bienvenu. Néanmoins le problème est de savoir si ce nouveau produit serait réellement efficace contre un virus pandémique. A cette interrogation, les auteurs n’apportent pour l’heure aucune réponse.

http://www.destinationsante.com/fr_...

 

© Copyright Destination Santé - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
24 avril 2017
Lomé 27°C (à 07h)