Hebdo Santé

La « fuite des cerveaux » : chacun chez soi... pour la santé de tous

par Destination Santé , le 7 août 2007, publié sur ufctogo.com

La rubrique Santé de la semaine : Chacun chez soi... pour la santé de tous :: Nour Doha : une association pour les cancéreux algériens démunis :: De l’eau dans l’oreille ? :: Sclérose en plaques : un rôle préventif pour le soleil ?

 

Chacun chez soi... pour la santé de tous

La Croix-Rouge française (CRF) et l’Agence française de Développement (AFD) annoncent la signature d’une convention de partenariat d’une durée de cinq ans. L’objectif est d’associer leurs expertises pour venir en aide aux pays en développement. Notamment dans le domaine de la santé.
La démarche est de pleine actualité. Les deux institutions s’engagent en effet à lutter contre la « fuite des cerveaux » qui désorganise gravement les systèmes de santé des pays les plus pauvres. Surtout en Afrique. Cet engagement sonne comme une réponse directe à l’appel récemment lancé par la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement pour contrer l’exode des professionnels de santé.

La CRF et l’AFD ont donc décidé de « former le personnel médical national (des pays dans le besoin), de le protéger économiquement pour éviter qu’il ne quitte le pays, de le soutenir techniquement et de lui assurer une formation continue ». Les deux institutions sont également tombées d’accord pour aider les pays en développement dans leurs efforts de reconstruction après des catastrophes naturelles.

http://www.destinationsante.com/fr_...

Nour Doha : une association pour les cancéreux algériens démunis

En Algérie, des oncologues et des jeunes bénévoles ont décidé de rompre l’isolement des patients atteints de cancers. Réunis depuis 2002 au sein de l’association Nour Doha ( « lumière du jour » en arabe), ils vont à la rencontre des malades dans les régions reculées. Et particulièrement dans l’Extrême Sud algérien.

L’association compte parmi ses adhérents, une centaine de médecins et autant de jeunes, tous bénévoles. Très active, elle a déjà mis sur pied sept annexes régionales de traitement en oncologie médicale. Les malades y sont conseillés, encadrés et bien sûr traités. L’objectif, c’est de généraliser l’accès à la chimiothérapie en la décentralisant. Une belle idée.

Sur le plan social, Nour Doha apporte un peu de chaleur aux malades isolés, en leur distribuant des repas (1 700 couverts durant le Ramadan) et en offrant des cadeaux aux petits malades. L’association aide aussi au transfert à l’étranger de patients démunis en attente de soins complémentaires.

Bien implantée dans les régions reculées comme à Tamanrasset, la capitale du Sud algérien, Nour Doha contribue également à la formation du personnel soignant. Elle organise ainsi chaque année plusieurs journées d’information et de dépistage, et participe régulièrement à des congrès nationaux d’oncologie. Mais également internationaux comme récemment à Paris, où l’association tenait un stand à Eurocancer.

Pour davantage d’informations, contactez Nour Doha au 0021 28 55 66 (prix d’un appel à l’étranger), ou adressez un courriel à nour_doha yahoo.fr.

http://www.destinationsante.com/fr_...

De l’eau dans l’oreille ?

Vous sortez de la piscine ou de la mer avec la désagréable impression de mal entendre ? D’avoir de l’eau « coincée à l’intérieur de la tête » ?
Rassurez-vous, c’est tout simplement... un bouchon de cérumen qui s’est imbibé d’eau. Quelques gestes simples peuvent le faire sauter ! Secouez la tête - ou massez-vous l’oreille en pressant et relâchant alternativement le petit lambeau qui masque l’entrée du canal auditif- de manière assez rapide. Cela suffit généralement, mais pas toujours. Une visite chez le médecin devient alors indispensable pour vous libérer de cette obstruction. Un lavage ou une aspiration vous évitera de voir s’installer une irritation ou une infection. Et surtout, il vous rendra une audition normale.

Mais il arrive que certains - adultes ou enfants - produisent du cérumen en excès. L’utilisation du coton-tige peut alors s’avérer inadaptée. En repoussant le cérumen au fond du conduit auditif, elle favorise en effet la constitution de bouchons ! Plusieurs sortes de sprays vendus en pharmacie - et désormais aussi en supermarchés - pourront vous aider. Pensez-y.

http://www.destinationsante.com/fr_...

Sclérose en plaques : un rôle préventif pour le soleil ?

Du soleil pour éviter la sclérose en plaques ? Des chercheurs américains ont constaté qu’une bonne exposition au soleil durant l’enfance réduisait de 25% à 57% les risques de développer une sclérose en plaques (SEP) à l’âge adulte. Cette maladie rappelons-le est très fréquente, puisqu’elle touche de 30 à 60 personnes pour 100 000. Pour aboutir à cette conclusion, les auteurs ont suivi 79 vrais jumeaux qui présentaient, bien évidemment, le même risque génétique de développer la maladie. Or dans les « paires » en question, seulement l’un des deux l’avait déclarée. « Nous avons découvert que les patients atteints avaient passé moins de temps au soleil que leurs frères durant leur enfance », affirment les auteurs.

L’explication ? « Il se pourrait que les rayons ultra-violets protègent
contre la SEP en altérant la réponse immunitaire des cellules. » La SEP est en effet une maladie auto-immune, c’est-à-dire la conséquence d’une réaction de défense anormale du système immunitaire qui attaque ses propres cellules.
Une autre hypothèse est avancée par les auteurs. « L’exposition au soleil réduirait les risques de SEP en produisant de la vitamine D ». La
supplémentation en vitamine D en effet, est reconnue pour sa capacité à
réduire les risques de survenue d’une sclérose en plaques.

http://www.destinationsante.com/fr_...

 

© Copyright Destination Santé - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
18 décembre 2017
Lomé °C (à 0h)