Drâme politique

La Manipulation et le mensonge d’Etat font plus d’une centaine de morts au Togo !

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 21 novembre 2004, publié sur ufctogo.com

De source hospitalière et selon des témoins directs, ce sont plus d’une centaine de personnes qui sont décédées ce jour aux portes de la résidence de Gnassingbé Eyadéma.

 

Après que le conseil de l’Union européenne eut décidé d’approuver la feuille de route de la Commission conditionnant la reprise de la coopération à la tenue d’élections législatives libres transparentes et démocratiques, le gouvernement togolais, fidèle à ses pratiques de manipulation et de mensonge avait travesti le contenu de la déclaration de l’Union européenne en se félicitant de la reprise de la coopération. Un communiqué en forme de chant de victoire fut même publié et les commentaires de satisfaction allaient bon train depuis mardi. Pour fêter cette grande victoire due à la sagesse de Gnassingbé Eyadéma, selon les termes de ses courtisans, une grande manifestation avait été prévue pour ce jour.

Des circulaires ministérielles conviaient les agents de l’administration publique à se rendre à la manifestation, des bus avaient été affrétés pour transporter des paysans de leur campagne à Lomé. On avait recommandé à tout ce monde de se mettre en blanc. Sans compter le gain de 10000FCFA (15 euros environ) qui avait été promis à tous les manifestants qui se présenteraient à LoméII, résidence de Gnassingbé Eyadema. C’est ainsi que, mu par la promesse de ce gain, les manifestants se présentèrent en nombre à LoméII.
Cependant, un nombre important des manifestants n’ont pu pénétrer à l’intérieur de la Résidence, et en ont été empêché par la garde présidentielle. Certains tentèrent d’escalader les murs d’enceinte et furent violemment repoussés par des militaires. Il s’ensuivit une gigantesque bousculade, un chaos monstre, selon ce que nous ont rapportés des témoins interrogés. Des corps agonisants, désarticulés traînaient sur place. Ce sont des camions de l’armée togolaise qui ramassèrent les blessés ainsi que les personnes décédées pour les transporter à l’hôpital de la ville de Lomé.
Tout a été déjà mis en œuvre pour cacher la vérité : il est interdit d’approcher la morgue de l’hôpital et les abords de LoméII ; les entrées à l’hôpital de Lomé sont sévèrement contrôlées.
Dès lors, le gouvernement togolais donnera dans la désinformation ! Nous ne serions guère surpris que le RPT, voire Natchaba ou Dramani accusent l’opposition d’avoir organisé ces troubles et ces bousculades pour gâcher la fête et ternir l’image de Gnassingbé Eyadéma.

Nous adressons nos condoléances aux familles éplorées et demandons que la lumière soit faite sur ces événements. Seule une commission d’enquêtes internationale pourra déterminer les causes de ce tragique événement et situer les responsabilités.
En tout cas, ce drame met en lumière la dangerosité des gens qui gouvernent le Togo, car leur mensonge et leur manipulation tuent...

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
19 août 2017
Lomé 27°C (à 12h)