Reportage

La Communauté Togolaise en Belgique manifeste sa soif de démocratie dans les rues de Bruxelles

par Tozoun Yaovi E , le 4 février 2006, publié sur ufctogo.com

 

Pour marquer la mort du premier anniversaire du dictateur Eyadéma, la Communauté Togolaise en Belgique manifeste sa soif de démocratie dans les rues de Bruxelles.

Les Togolais vivant au Royaume belge ont manifesté ce samedi 4 février 2006 dans les rues de Bruxelles, leur soif de liberté, de démocratie , de pains, et de cultures pour marquer le premier anniversaire de la mort du dictateur Eyadéma et la succession héréditaire de Faure.

JPEG - 38.7 ko

La manifestation s’est déroulée en deux étapes. Point de rassemblement et de départ devant l’Ambassade de France pour aboutir devant celle du Togo dans la capitale belge.
Le but de cette action est aussi de protester contre la complaisance dont jouit le régime de Lomé et le soutien qu’il bénéficie de la part des autorités françaises et certains milieux européens dont Louis Michel.
Le froid hivernal n’a pas eu raison de la détermination des manifestants.
Refusant la fatalité et conscients que seule la lutte bien organisée paie, les Togolais et les amis du Togo ont tenu à apporter leur contribution dans le combat commun pour la libération du peuple togolais, pris en otage par le clan Gnassingbé, de père en fils.
C’est sous une bonne escorte de la police belge que s’est déroulée la marche qui a emprunté plusieurs rues et artères du centre ville de Bruxelles. Au moyen des pancartes et banderoles sur lesquelles, on pouvait lire entre autres
« Ce qui se passe au Togo, est une insulte et une honte au peuple togolais et à l’Afrique »,
« Non à la dictature du clan Gnassingbé », « la France de Chirac hors du Togo »,
« Tel père, Tel fils », « Vos crimes ne resteront pas impunis », les manifestants ont tenu à réveiller l’attention de l’opinion sur le drame qui se joue depuis plusieurs décennies au Togo.
Les manifestants ont marché pendant près de deux heures d’horloge avant d’aboutir au 264 Avenue de Tervuren. La Terre de nos Aïeux, l’hymne national du Togo fut exécuté, suivi d’une minute de recueillement en mémoire des victimes de la lutte pour la démocratie au Togo.
Puis ce fut la phase des interventions. Le ton a été donné par Eloi Koussawo qui a témoigné sur l’état pitoyable des camps de réfugiés togolais au Bénin
Pour le Coordinateur général du Mouvement Patriotique du 5 octobre ( MO5), bon nombre de compatriotes poussés à l’exil au lendemain de la mascarade électorale du 24 avril 2005 se retrouvent logés au camp d’Agamé , livrés à eux-mêmes.
Les Réfugiés togolais au Bénin vivent dans la précarité : les jeunes femmes souffrent des maladies de tous genres et certaines sont porteuses de grossesses non désirées.
Dans la série des interventions, Koffi Dohnani, président de l’UFC section de Belgique a déclaré pour sa part : « nous avons pour devoir de rester unis et solidaires, peu importe notre tendance politique ». Il a poursuivi en disant que les jeunes d’aujourd’hui doivent se mobiliser où qu’ils se trouvent afin de vaincre la dictature qui sévit au Togo depuis 1963. Ce pays, est le nôtre a -t-il lancé aux manifestants.
On notait également la présence du président de l’UFC BENELUX, Jean Michel Eklu, et de certains militants du CAR.
Enfin, Maurice Mouta Gligli principal organisateur de la manifestation, a noté que faute de démocratie et de justice au pays, nous sommes contraints à prendre les chemins de l’exil.
Nous avons la formation intellectuelle et manuelle nécessaires pour servir valablement notre peuple a t-il souligné .Il a exhorté les manifestants à s’investir corps et âmes dans le combat libérateur pour l’avènement d’un Togo libre, démocratique et moderne. Il importe d’œuvrer pour faire entrer le Togo dans l’univers des nations démocratiques.
La fin de la marche a fait place à un cocktail de circonstance à Matongué, quartier africain de la ville de Bruxelles, pour un verre de fraternité entre Togolais.


Tozoun Yaovi E
Bruxelles, le 04 février 2006

 

© Copyright Tozoun Yaovi E

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
21 août 2017
Lomé 26°C (à 18h)