Détia Kpoé le yi !

L’avenir se trouve dans l’urne...

par Séna Alipui , le 13 janvier 2007, publié sur ufctogo.com

Le Dialogue c’est comme la lueur d’une bougie, son éclairage n’est pas suffisant et peut causer des incendies si on n’est pas vigilant...

 

L’avenir se trouve dans l’urne...

Il est fois où il vaut mieux commencer par la fin, afin que ceux là qui pensent que leur règne n’aura pas de fin réalisent que tout a une fin et que la fin lorsqu’on a un bilan trop négatif peut être au détour d’une urne.

Cette année encore, on s’entête à fêter le 13 Janvier ! Après la libération nationale, c’est la réconciliation ? Les raisons qu’on nous aligne étant franchement de plus en plus stupides années après années nous ne commenterons pas les festivités macabres et immorales que le pouvoir organise pour célébrer un crime innommable.

Dans un autre registre, récemment, le chef de l’état Faure Gnassingbé s’est montré for loquace. À la réflexion son silence aurait plus aidé le Togo que les propos auxquels les Togolais ont assisté.
Il se plaint de l’Allemagne et de l’UFC ; mais, il oublie que le ministre Allemand de la coopération était à Lomé lorsqu’ils ont ouvert le feu sur des manifestants, il oublie que le 28 mars 1996 les forces armées Togolaises (FAT) ont abattu un diplomate allemand en fonction nommé Thomas RUPRECHT à un simple barrage routier dans la capitale. Ce dernier n’était ni armé, ni menaçant. Puis en 2005, ils ont tout simplement brûlé le centre culturel Allemand, pis ils ont posté des tireurs d’élites à proximité de l’ambassade d’Allemagne pour abattre une cible à l’intérieur de cette ambassade. Et si vous manquiez votre cible et abattiez un autre diplomate Allemand ? Maintenant c’est le chef même qui sort pour se plaindre de l’Allemagne ? Ce qui en temps normal devrait être considéré comme une bourde révèle qui est derrière les sentiments anti Allemands ici au Togo. Mais comme l’Allemagne est à la tête de l’Union Européenne pour six mois et que forcément nos mendiants ministres iront trainer là à la quête de quelques subsides pour organiser les élections ils auront amplement le temps de solder leurs comptes. Ce qui me préoccupe principalement dans ses propos, c’est l’UFC.

Si monsieur Faure Gnassingbé a vraiment gagné l’élection comme il semble essayer de s’en convaincre, qu’il gouverne !
Qu’il applique le programme sur la base duquel il est élu, duquel il s’est élu !

Si l’UFC n’est pas dans son gouvernement ça fait quoi ? Chaque fois UFC ci, UFC ça... Est-ce que c’est critiquer les actions de l’UFC son programme politique ? Vous avez forcé le cours des évènements pour être là, maintenant travaillez, nous on vous attend près de l’urne.

Mes chers amis, en ce énième 13 Janvier, il faut qu’on se dise les choses franchement. Monsieur Faure Gnassingbé est arrivé au pouvoir par un triple coup d’état (militaire, constitutionnel, électoral) et n’est pas à l’aise dans la jouissance des fruits de son forfait. Il y a deux choses que monsieur ignorait alors qu’il était obnubilé par succéder à feu le président Eyadema.

Premièrement, la Légitimité donne une toute autre saveur au pouvoir et Bien mal acquis ne profite jamais.

Nous ce qui nous préoccupe et qui préoccupe notre Président national, le Dr Gilchrist Olympio, ce sont les populations ; c’est la construction d’infrastructures dans le pays (routes, écoles, hôpitaux), le retour des réfugiés, la création d’emplois, une distribution plus équitable des richesses nationales, la liberté, les droits de l’homme etc... Etc.... et ces préoccupations nous les partageons avec une écrasante majorité des Togolais c’est pourquoi les autres partis voient rouges lors des marées jaunes du Détia.

Nous n’avons pas un lourd passif que nous trainons et que nous tentons de justifier à tout moment tellement la réalité de la misère de notre peuple est éloquente, accablante et interpelante.

Comme le disent les anglais : « we have a clean record » et ne nous associerons pas à n’importe qui à n’importe quel prix. Il ne faut pas que le président Faure s’offusque que César refuse qu’on lui tende des bribes de ce qu’on lui a volé en plein jour, crimes à l’appui. Le fait pour lui de chaque fois de promettre des législatives démocratiques sous entend clairement que les présidentielles ne l’ont pas été.

Il faut que le président Faure comprenne que quelqu’en soit la taille de l’oiseau, la quantité de graines qu’il volera restera toujours largement inférieure à la quantité de graines que récoltera le propriétaire du champ.

L’avenir du Togo et de l’UFC ne se trouvent pas dans les trafics et combines, dans les gouvernements traficotés civilo-militaire, dans les coups d’états, dans les manipulations de la constitution, dans les incendies de toutes sortes, dans les Debasscheries, supercheries et autres forfaitures de bas étages.

Notre avenir se trouve dans l’urne. L’avenir se trouve dans l’urne...

Pour nous ce qui compte c’est l’avenir de ce pays, son peuple, sa jeunesse pleine de vie et d’énergie, ce pays ou presque tout est à moderniser.

Nous avons rendez vous avec l’avenir et comme nos grands parents indépendantistes ce rendez vous avec l’avenir c’est dans l’urne.

Monsieur Faure Gnassingbé et mes amis du RPT, ne soyez pas paniqués à cause d’une boite parfois transparente nommée urne. Si vous ne voulez pas que les résultats de l’urne vous soient trop défavorables, changez de comportement. Faites les réformes en profondeur et courageusement comme vous avez pu aller en profondeur dans la bêtise. Dans ce qui est accessoire, vous avez beaucoup progressé, allons ensemble à l’essentiel. Ne vous imaginez pas une seule seconde que vous allez pouvoir tous nous tuer, nous frauder ou nous contourner. Nous sommes la force essentielle de ce pays, c’est le sens qu’il faut donner aux résultats des élections ces dix dernières années.

Poursuivons le dialogue et organisons des élections propres où la sécurité physique et matérielle de tout le monde est garantie avant, pendant et après l’élection. Notre programme politique ce n’est de vous réprimer c’est de construire le pays avec tout le monde pour tout le monde.

Mes chers compatriotes, en ce début d’année je vous invite à continuer à croire aux vertus du dialogue, il y a certes d’autres voies plus expéditives et hasardeuses, mais pour le moment, nous recommandons le dialogue, le pardon et l’apaisement dans l’intérêt supérieur du Togo.

Le Dialogue c’est comme la lueur d’une bougie, son éclairage n’est pas suffisant et peut causer des incendies si on n’est pas vigilant, mais il vaut mieux avancer à la lueur de cette bougie que de continuer à tâtonner dans le noir car pour le moment le dialogue encadré par la communauté internationale va nous permettre de nous approcher et qui sait de vivre des élections libres et transparentes ou tout du moins, moins frauduleuse que les présidentielles de l’année passée.

Ces élections législatives à elles toutes seules ne résoudront pas la crise mais sont une étape importante vers le changement auquel nous aspirons depuis des décennies et auquel feu le Président Sylvanus Olympio nous a permis de goûter brièvement avant que la crapule désœuvrée et sans solde par une triste matinée du 13 janvier ne mette tragiquement fin à ses jours. Paix à son âme.

En ce 13 Janvier 2007, souvenez vous que le Président Sylvanus Olympio nous a sorti du colonialisme et des travaux forcés par l’urne, l’urne nous a donné l’indépendance, l’urne nous rendra notre liberté afin que nous bâtissions un Togo libre et prospère.

L’avenir se trouve dans l’urne...

Mobilisés dernière le palmier et notre chef Gilchrist Olympio, nous irons, nous voterons et nous gagnerons !

Détia Kpoé le yi !

Séna ALIPUI

 

© Copyright Séna Alipui

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
19 octobre 2017
Lomé 26°C (à 06h)