Epidemiologie

L’OMS craint une épidémie de polio en Afrique

par Associated Press (AP) , le 24 août 2004, publié sur ufctogo.com

La poliomyélite s’étend en Afrique, menaçant de provoquer une épidémie majeure dans la région et de faire reculer la lutte pour éradiquer la maladie dans le monde, a mis en garde l’Organisation mondiale de la santé (OMS) mardi.

 

GIF - 2.9 ko

« Les épidémiologistes de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio ont confirmé aujourd’hui le retour de l’infection en Guinée et au Mali, ainsi que trois nouveaux cas dans la région du Darfour au Soudan », souligne l’OMS dans un communiqué.
La recrudescence des cas de polio pourrait se transformer en épidémie majeure en Afrique centrale et occidentale alors que débute la « haute saison » de la maladie en septembre. Elle pourrait ainsi laisser des milliers d’enfants africains paralysés à vie, souligne l’agence des Nations unies.
« La polio a franchi la barrière que nous avons mis en place (...) pour tenter de contenir le virus aussi près que possible de son épicentre au Nigeria », a souligné à la presse Bruce Aylward, qui coordonne la campagne anti-polio de l’OMS. La maladie est désormais présente dans une dizaine de pays africains, alors qu’elle était cantonnée à seulement deux pays du continent au début de l’an dernier.
Cette propagation « réaffirme le besoin d’augmenter en urgence le niveau d’immunisation de la population dans la région », souligne l’organisation. « Les nouveaux cas portent à douze le nombre des pays débarrassés de la polio qui ont été réinfectés par la maladie depuis janvier 2003. »
La polio affecte habituellement les enfants de moins de cinq ans via la consommation d’eau contaminée. Elle attaque le système nerveux central, provoquant paralysie, atrophie musculaire, déformations et, dans certains cas, la mort.
Le virus de la polio est désormais endémique dans seulement six pays (Nigeria, Inde, Pakistan, Niger, Afghanistan et Egypte) contre plus de 125 lorsque l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio a été lancée en 1988.
Au 24 août, les autorités sanitaires ont signalé 602 cas dans le monde, dont 476 au Nigeria, 34 en Inde, 23 au Pakistan, 19 au Niger, trois en Afghanistan et un en Egypte. En dehors de ces six pays, 12 cas ont été recensés au Tchad, neuf en Côte d’Ivoire, six au Burkina Faso, six au Bénin, cinq au Soudan, trois en Centrafrique, deux au Mali et un respectivement en Guinée, au Cameroun et au Botswana.
L’OMS espérait éradiquer la polio d’ici le 1er janvier 2005 après une campagne mondiale de vaccination de 15 ans mais s’est heurtée à la résistance du Kano, un Etat du nord du Nigeria à majorité musulmane, qui a suspendu les vaccinations contre la maladie entre août 2003 et juillet 2004.
L’Initiative coordonne une nouvelle campagne de vaccination qui vise à toucher plus de 74 millions d’enfants de moins de cinq ans. Mais les troubles en Côte d’Ivoire et dans la région du Darfour, dans l’ouest du Soudan, rendra « particulièrement difficile » l’immunisation de chaque enfant cette année, souligne l’OMS. L’agence onusienne souligne que la campagne de vaccination arrive à court de crédits et qu’elle aura besoin de 12,4 millions d’euros en septembre et de 28,8 millions d’euros un mois plus tard pour tenir son calendrier.

par Alexander Higgins - AP

 

© Copyright Associated Press (AP) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
23 juin 2017
Lomé 27°C (à 23h)