Histoire du Togo

L’Histoire du Togo, tome 2 par Godwin TETE

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 5 février 2003, publié sur ufctogo.com

A l’occasion de la parution du deuxième tome de son ouvrage, « Histoire du Togo : le régime et l’assassinat de Sylvanus Olympio 1960-1963 », M. Godwin TETE animait ce jour, mercredi 5 février 2003, une conférence de presse au Centre d’accueil de la presse étrangère ( dans les locaux de Radio France ).

 

JPEG - 16.1 ko

En effet, le premier tome de cette monumentale Histoire du Togo intitulé : « La palpitante quête de l’Ablodé 1940-1945 », parut en mars 2002 aux éditions NM7. Dans cet ouvrage, M. Têtêvi Godwin Tété-Adjalogo relatait en la « situant dans son contexte international de l’époque, depuis ses prémices jusqu’à son apothéose, la palpitante lutte du peuple togolais pour briser les chaînes du colonialisme, presque jour après jour, à partir de la conférence locale (Lomé) des 11 et 12 mai 1945 jusqu’à la proclamation formelle de l’indépendance et, au-delà de l’indépendance formelle, jusqu’à la proclamation de l’Ablodé, le 27avril 1960. En passant par la mémorable victoire électorale du 27 avril 1958. »

L’auteur de ces deux ouvrages fut un témoin privilégié et actif de ces moments de gloire pendant lesquels se réalisait l’histoire de notre pays. C’est donc dire que nous avons l’insigne chance de profiter d’une source encore vivante de notre histoire...Ces ouvrages sont les réalisations d’un nationaliste et d’un patriote véritable, c’est-à-dire un homme engagé dans son époque et en prise avec les luttes sociales et politiques que connaît sa société d’origine.

En ce sens, les deux volumes de cette histoire du Togo administrent encore la preuve que l’historicité est le trait fondamental de l’existence humaine et l’histoire apparaît comme l’introduction à toute politique...
Cette problématique, M. Godwin TETE va la développer dans sa conférence de presse.

En effet, l’auteur apporte sa contribution à la formation d’une mémoire collective qui devra constituer « un véritable bouclier » contre la tyrannie. Ce devoir d’engagement explique le caractère très didactique de l’ouvrage.
Outre ces motivations pédagogiques, ou plutôt, dans le prolongement de celles-ci, le conférencier a insisté sur les raisons politiques de son travail : rétablir la vérité de l’histoire de cette époque, car depuis son accession au pouvoir, Gnassingbé Eyadéma et ses propagandistes ont entrepris de falsifier l’histoire du Togo, surtout celle de la période de l’Ablodé.

Ainsi, nous a révélé le conférencier, Gnassingbé Eyadéma vit dans la haine et une hantise obsessionnelles de l’homme qu’il reconnut avoir assassiné le 13 janvier 1963.
Sur les circonstances de ce meurtre, M. Godwin TETE fut largement interrogé. En réponse, il fit référence aux aveux explicites de Gnassingbé Eyadéma recueillis par l’envoyé spécial de Paris-Match à Lomé ( Paris-Match, n°720 du 26 janvier 1963) ainsi qu’aux dépêches du Département d’Etat américain qui nous apprennent que Eyadéma avoua après l’assassinat être l’auteur de ce forfait. Certes, le dictateur depuis quelques années revient sur ses dépositions de l’époque, mais jusqu’à présent, nous ne disposons d’aucune preuve contraire, irréfutable qui l’innocenterait.

La rédaction

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
22 mai 2017
Lomé 28°C (à 22h)