Photographie

L’Afrique bouge : La photo du jour. Cornélius Azaglo

par La Croix (France) , le 21 avril 2000, publié sur ufctogo.com

Cornélius Yao Augustt Azaglo est né en 1924 à Kpalimé (Togo). De 1944 à 1950, installé au Ghana, il pratique successivement les métiers de porteur de télégrammes, télégraphiste, cheminot, contremaître... C’est en 1951, au Burkina Faso, qu’il s’initie à la photographie « sur place » (développement instantané dans la chambre de l’appareil) et à la photographie de studio.

 

Sa carrière de photographe débute réellement en 1955. Equipé d’une box camera », il pratique la photographie ambulante dans plusieurs régions avant de s’installer à Korhogo en Côte-d’Ivoire. En 1958, son « Studio du Nord » ouvre. La population afflue. Puis vers 1962, au lendemain de l’indépendance, l’Etat décide de recenser la population rurale. Il parcourt alors la région du Nord afin de réaliser les photos d’identité. Il emploie un format 6 x 6 avec un objectif grand angle. La prise de vue est donc plus large que ne nécessite le résultat. Cette méthode, induite par une économie pauvre, est courante dans la photographie de studio africaine. Elle permet de réaliser une image sophistiquée qui possède plusieurs statuts, du portrait d’art traditionnel au document administratif. Il « recense » ainsi environ 100 000 hommes et femmes. En 1996, il est exposé aux 2es Rencontres de Bamako et au Guggenheim Museum de New York.

Extrait du texte de Louis Mesplé « Photographes d’Afrique », Association Française d’Action Artistique-ministère des affaires étrangères. Site internet http://wwwD mediaportDnet/AfricArt

http://wwwDafaaDassoDfr

La Croix

 

© Copyright La Croix (France) - Visiter le site

Articles suivants

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
25 septembre 2017
Lomé 23°C (à 06h)