Ghana

Jerry Rawlings dénonce un complot visant à l’assassiner

par Panafrican News Agency (PANA) , le 2 janvier 2008, publié sur ufctogo.com

 

Un assistant de l’ancien président du Ghana, Jerry Rawlings, a annoncé vendredi, la découverte d’un complot visant à assassiner ce dernier et des membres de sa famille, précisant qu’une enquête préliminaire a confirmé que 10 officiers supérieurs de l’armée, dont trois généraux de brigade, quatre colonels et deux lieutenants-colonels en sont les instigateurs.

Dans un communiqué publié à Accra, M. Kofi Adams, du bureau de l’ancien président, a indiqué "qu’une double tentative d’assassinat découverte hier (jeudi) par la sécurité de l’ex-président a confirmé l’existence d’un complot qui visait à assassiner M. Rawlings à "Brong Ahafo", où il avait fait campagne pour le compte du candidat du NDC, John Atta Mills, au deuxième tour de l’élection présidentielle pour la région de Tain.

Il a indiqué qu’un autre groupe devait simultanément se rendre à son domicile, à Accra, et "sortir Mme Rawlings et les enfants", ajoutant que l’ancien président et sa famille ont été déplacés en un lieu tenu secret, dès que la tentative d’assassinat a été découverte.

Le communiqué indique que les coordonnées des instigateurs du complot sont gardées confidentielles pendant que l’enquête, elle, continue et ses résultats seront rendus publics "au moment opportun".

Rawlings a invité les Ghanéens à demeurer vigilants et résolus et à éviter les tentatives qui visent à semer la confusion et la violence, suite aux élections présidentielles prolongées.

 

© Copyright Panafrican News Agency (PANA) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
30 mars 2017
Lomé 31°C (à 19h)