Trafic d’influence

Fodé Sylla et Michel-Ange Scarbonchi en balade chez Eyadéma

par La rédaction UFCTOGO.COM , le 13 juin 2004, publié sur ufctogo.com

Nos deux euro-députés ont eu les honneurs des médias publics togolais : une de Togo-presse, reportage laudatif à la radio et à la télévision togolaise. Ces choses ne sont possibles qu’au Togo de Gnassingbé Eyadéma où tous les coquins défilent, flairant la possibilité du gain facile, très facile alors !

 

JPEG - 8.3 ko

Voilà deux pauvres bougres, qui par un concours de circonstances sont devenus députés européens et se livrent au trafic d’influence : œuvrer en faveur d’Eyadéma dans les enceintes européennes pour la reprise de la coopération. Nos deux compères qui appartiennent au même groupe au Parlement européen ne seront plus député européen, à partir du 14 juin.

JPEG - 13.3 ko
Photo Togo-Presse

Fode Sylla qui se fit élire sur une liste du parti communiste n’a pas été retenu et n’a pas trouvé place sur une liste. Pour les communistes, il traînait des casseroles... et n’était plus contrôlable. En plus, certaines de amitiés... sulfureuses ne plaidaient guère en faveur d’un nouveau compagnonnage au sein du groupe de la Gauche unie européenne.
C’est Patrick Gaubert, actuel tête de liste de l’UMP(parti de Chirac) aux élections européennes qui a coopté Fodé Sylla pour ses missions d’observation électorale au Togo en juin 2003. Il existe en outre des liens d’affaires avec Faure Gnassingbé. Ce dernier dit-on serait prêt à financer une maison de l’Afrique présidée par le franco-sénégalais Fodé Sylla.

De manière badine, l’hebdomadaire Le Regard (n°389 du 1er juin 2004) annonce : « SOS, Fode Sylla cherche Boulot. Le sénégalais naturalisé français qui siège par ailleurs au parlement européen, se fait des soucis. Son mandat tire à sa fin et il n’a pas réussi à se faire coopter pour être candidat aux prochaines élections européennes. C’est de toute évidence, le chômage qui s’annonce et il urge de trouver rapidement un job de substitution. Dans la quête d’un boulot, notre « euro-dépité » a naturellement pensé à ceux à qui il a rendu service contre leur peuple. C’est certainement pourquoi il a débarqué chez nous il y a quelques jours avec, sous le bras, le projet de création d’une Fondation pour l’Afrique...Ce qui est sûr, c’est que, au bout de la chaîne, c’est un problème alimentaire et de survie qui se pose. »

JPEG - 17.6 ko
Photo Togo-Presse

Sur le même ton, ce journal évoque la énième visite de Michel-Ange Scarbonchi au dictateur togolais dans les termes suivants :
« Scarbonchi bientôt au chômage. Le fameux député européen Michel Scarbonchi était à Lomé la semaine dernière. il est l’un de ceux qui, sous prétexte, d’offrir ses services au timonier pour faire reprendre la coopération, l’incitent plutôt à a fuite en avant. Ce profiteur de la crise togolaise ne serait plus sur la liste des candidats à l’élection européenne.

On espère qu’il pourra se faire recruter comme coursier du timonier en Europe. On murmure d’ailleurs qu’il reviendra la semaine prochaine. »
Ainsi, va le Togo du sergent-général où l’indécence est de mise !

La rédaction ufctogo.com

 

© Copyright La rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
18 novembre 2017
Lomé 27°C (à 04h)