Communication n°1

Félicitations et vigilance à la Communauté Togolaise aux USA

par NACT , le 22 mars 2005, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 7.2 ko

Au nom du bureau exécutif, nous tenons à féliciter toute la communauté togolaise pour les efforts sans précédent qui ont été déployés pendant ces derniers jours. Le monde entier en est témoin. Mais la course à obstacles n’est pas terminée. La prochaine échéance est au tournant.
Il est indéniable que nous avons gagné une première bataille. Nous avons franchi ensemble le premier obstacle. « Le Togo n’est pas le royaume des Gnassingbé. » A travers nos manifestations et nos contacts avec les autorités américaines nous avons démontré que nous sommes une force á ne pas ignorer. « Good Job ».

Nous sommes maintenant au seuil de notre deuxième obstacle : les élections. Elles approchent rapidement et nous devons nous préparer. Nous qui sommes aux Etats-Unis nous pouvons influencer les évènements pour le meilleur. Quand on parle d’élections au Togo notre mémoire nous rappelle les faits suivants :
Les listes électorales falsifiées
Les bureaux de vote fermés par des militaires
Les urnes bourrées avant l’ouverture des bureaux de vote
Des régions entières transformées en « no man’s land »
Des résultats fabriqués
Des soi-disant observateurs payés par l’ambassade du Togo á Washington
Des militaires et des mercenaires dans les rues pour intimider les populations
Des morts....

Il est de notre devoir de prévoir et d’anticiper. Alors nous disons ceci :
1. Il faut commencer le deuxième tour des manifestations avec un mot d’ordre précis : « des élections claires et transparentes. » Nous ne voulons pas la répétition des évènements de 1998 et 2003.
2. L’effort envers les autorités américaines doit être redoublé sans ambiguïté. Nous voulons des prises de position claires pour demander des élections claires et transparentes. Nous voulons un message clair au groupe des Gnassingbé avant les élections. Demandez des rendez-vous. Envoyez des lettres. Demandez l’aide du prêtre, du pasteur ou de l’imam de votre communauté religieuse.
3. Sollicitez l’aide des organisations réputées pour être observateur impartial. Il y a 5000 bureaux de vote au Togo. Nous devons couvrir le maximum possible. Contactez Le « Black Caucus » et demandez une participation honnête et impartiale. Il ne faudrait plus donner la chance á l’ambassadeur du Togo á Washington de payer des noirs américains pour supporter des élections frauduleuses.
4. Montrez les photos des morts de la lagune de Lomé. Il faut que les escadrons de la mort circulant dans les quartiers et tuant impunément soient dénoncés par le monde entier. Cette sauvagerie envers les populations civiles est inacceptable.

Chers frères, la machine à tricher des Gnassingbé est déjà en marche. Il faut lui barrer la route. Les ambassades du Togo à l’étranger sont déjà à la recherche des groupes frauduleux à embaucher. Des sociétés fabricant le matériel pour les élections sont déjà contactées par les ambassadeurs du Togo. Bientôt des flacons d’encre indélébile falsifiée vont apparaître sur le marché. Bref tout est en marche pour tricher. Des coups de fil venant de Lomé arrivent dans notre communauté. Des prétendus amis appellent déjà pour intimider et proposer des sommes de 500.000.000 CFA. Soyez préparés pour enregistrer ces appels. Ne participez pas aux campagnes orchestrées dans les ambassades. Ne nous trompons pas d’ennemi. Soyons vigilants. Dans les jours qui suivent nous vous donnerons plus de détails. Encore une fois soyons vigilants et bâtissons la cité dans la dignité.
Que l’Eternel nous bénisse et nous conduise á la terre promise après quarante ans dans le désert.

Pour Le bureau Exécutif de NACT
Placide Da Silva, Président
Hippolyte Lawson, Secrétaire Général

 

© Copyright NACT

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
25 mai 2017
Lomé 28°C (à 10h)