Politique

Faure Gnassingbé recherche l’embrasement du pays.

par Elliott OHIN , le 28 décembre 2006, publié sur ufctogo.com

Sans vouloir jouer à l’oiseau de mauvais augure, nous disons très solennellement et sur un ton très grave que la voie empruntée par le père, aujourd’hui reprise par le fils Eyadéma conduira inexorablement notre pays à l’embrasement. Le fils est sur le point d’achever la descente en enfer de notre pays que le père avait entamée.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

 

Le Togo est bel et bien divisé en deux camps, le camp Gnassingbé qui s’appuie sur une partie de l’armée et le camp de notre peuple profond représenté par l’UFC. Il s’agit donc en somme de deux pays réels que Faure Gnassingbé, le soi-disant président s’efforce de dresser l’un contre l’autre, dont l’affrontement pour l’instant latent alimente une impasse politique que les mécanismes en vigueur dans les démocraties ordinaires ne permettent pas, dans le cas du Togo, de dépasser.

La nature perverse, barbare d’un régime fondé uniquement sur la force entretient la crise, qui se cristallise sur l’impunité et la fraude électorale sur lesquelles notre peuple ne peut indéfiniment passer l’éponge. Dans cet affrontement qui peut déboucher à chaque instant sur un embrasement, le RPT doit savoir pour sortir le pays de l’ornière que ce qui ne peut pas être obtenu par la force ne peut pas l’être par encore plus de force.

En effet, quand Faure Gnassingbé déclare : ‘je ferai tout ce que je pourrai pour assurer la victoire de notre mouvement ‘. Devons nous comprendre par cette déclaration, encore plus de morts à l’issue des prochaines élections législatives ? Car, nous savons tous comment le RPT gagne les élections.

En s’accaparant du pouvoir dans le sang, sans l’aval du peuple et en traitant d’exigences fantaisistes les revendications légitimes du parti politique représentant ce peuple, Faure Gnassingbé, le non élu du peuple, engage ouvertement sans vergogne une épreuve de force avec ce peuple meurtri.

S’il est vrai que l’ignorance et l’arrogance poussent sur le même arbre, l’arrogance de Faure Gnassingbé peut conduire notre peuple à l’irréversible. Que Faure Gnassingbé ne se méprenne pas sur le sens aigu de responsabilité politique de l’UFC, qui lui confère une certaine humilité politique par opposition à l’arrogance d’un néophyte politique irresponsable pour qui le pouvoir se trouve au bout du fusil. L’humilité adoptée par l’UFC pour conjurer le pire à notre pays et par amour pour notre peuple. Mais, nous savons aussi à l’UFC que le mal qui n’est pas vaincu par l’amour succombe au mal et cela, notre peuple aussi en est conscient.

Faure Gnassingbé doit savoir pour sauver notre pays de l’embrasement que ce qui ne peut pas être obtenu par la force ne peut pas l’être par encore plus de force.
A l’UFC, nous avons fait le choix intransigeant de la démocratie et rien ne peut contrarier ou affadir cette exigence, surtout pas l’arrogance juvénile d’un non élu, usurpateur sans aucune consistance politique.
Défions dignement le fatalisme, la résignation, le désenchantement ou la désespérance.

Notre victoire est certaine et dépend uniquement de nous tous.

Ablodé !

Elliott Ohin
Ancien Secrétaire Général de l’UFC

Membre du Bureau national, Représentant de l’UFC en Amérique de Nord.

 

© Copyright Elliott OHIN

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
18 novembre 2017
Lomé 27°C (à 04h)