Festival

FILBLEU 2004 : Festival International les Lucioles Bleues

par Filbleu , le 5 juin 2004, publié sur ufctogo.com

 

FILBLEU 2004

Festival International les Lucioles Bleues
Du 5 Juillet au 7 août à Lomé (Togo)

Festival de Théâtre pour Jeune Public et Tout public

FESTIVAL CO - ORGANISE PAR : FILBLEU (Togo), ATELIER THEATRE DE LOME (Togo) et Cie GAKOKOE (France)

- 150 artistes dramatiques, musiciens, mimes, marionnettistes et plasticiens.
- 12 ateliers : mime, écriture dramatique, lecture - spectacle, guérilla théâtrale, masque neutre, contes, théâtre de rue, percussions, flûtes, expression corporelle, marionnettes, administration des compagnies, danse Buto. Plus de 120 enfants en formation.
- 70 Comédiens et directeurs de compagnies en formation.
- 6 Compagnies théâtrales,
- 7 spectacles (contes, théâtre, marionnettes),
- Plus de 40 représentations théâtre, contes, marionnettes,
- 5 Pays invités : Bénin, Burkina Faso, France, Israël, Japon, Togo,
- 12 Lieux de représentations : 4 établissements scolaires (Ecole Primaire Tokoin - Ouest, Ecole Son et Lumière, Collège Protestant), 1 Village d’enfants SOS, 3 Centres hospitaliers (CHU Campus, CHU Tokoin, Polyclinique Saint Joseph), 3 lieux institutionnels (Espace Aréma, Théâtre Denyigba, Centre Culturel Français de Lomé), 1 Centre de rééducation pour mineurs (Brigade pour Mineurs), et aussi des Rues et des maisons de la Ville de Lomé seront investis par les spectacles.

Avec le soutien de : Ministères de la Culture, de l’enseignement des 1er et 2e degré du Togo, AFRICALIA, BICE-Togo, CCF-Lomé, Hôtel Ibis de Lomé, Kyrielle magazine.

Informations sur le site provisoire du Festival :
http://www.aah-tout-theatre.com/index%20fil%20bleu.htm

EDITORIAL :

GIF - 40.9 ko

Suivez le fil... Des chemins que prennent les rêves pour devenir réalités... de la patience et de l’entêtement nécessaires pour maintenir allumé le feu sacré... voilà de quoi il s’agit !

Pour nous tous, réunis aujourd’hui autour de la première édition du Festival International Lucioles Bleues, la satisfaction est grande de revenir aux sources, de remonter le temps et de se souvenir que l’âge de notre passion fut également celui de notre jeunesse. Un mot grave, jeunesse, une manière de vivre, une étape importante dans la vie de l’artiste... c’est le temps des moissons, des premières impressions déterminantes, des formations aussi, indispensables pour donner forme au talent, au don, au désir de briller dans le cercle des artistes. Nul ne peut diriger un cerf-volant au-dessus des toits de la ville s’il n’a pas appris à manipuler le fil, autrement dit : qui ne sait pas danser apprend à danser !

Dire que les cadres de la formation artistique existent toujours serait mentir, il faut donc les créer. C’est, entre autres, l’ambition, modeste, qui est à l’origine de la création de Fil bleu, un festival- atelier décentralisé sur des sites que nous considérons comme des lieux à investir et valoriser au possible. Avec au bout, un autre rêve, arriver à faire de ce festival le carrefour où tous les arts, de la lecture à l’écriture en passant par les arts et techniques du métier de la scène, se diffuseraient, grâce au concours de compétences universelles.

S’ouvrir au monde de l’art signifie aussi faire le chemin en compagnie de plus rêveurs que soi, s’étonner de leurs manières de dire, de faire. C’est ce compagnonnage qui donne son miel à l’aventure, puisque l’hybridité seule confère de la densité à la pratique artistique. Nous le pensons, et nous essayerons de maintenir ce cap, avec l’espoir que l’essai se transforme à long terme en évidence.

Alors, suivez le fil qui conduit aux lucioles disséminées dans les broussailles par-delà les toits de la ville et bonne fête à tous...

 

© Copyright Filbleu

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
18 novembre 2017
Lomé 27°C (à 04h)