Dialogue National

Enfin un facilitateur : Quel espoir pour le Togo ?

par Koffi Agbéssi GBONOUGBE , le 8 août 2006, publié sur ufctogo.com

 

Le 25 juillet dernier, les parties prenantes au dialogue inter togolais ont sollicité son excellence le président Blaise Compaoré comme facilitateur en vue de la recherche de solutions aux désaccords persistants.

Nous voulons, pour notre part, saluer les acteurs de la vie politique de notre pays qui sont en fin revenu sur de meilleurs sentiments pour rejoindre l’Union des Forces de Changement (UFC) dans l’idée de la présence d’un médiateur. Cette troisième personne, neutre, qui jouerait le rôle d’arbitre au milieu des pourparlers afin d’aboutir à une solution durable à la crise que traverse le pays.

Aujourd’hui, nous pensons qu’il est impératif que les togolais analysent les tenants et les aboutissants de ce choix qui a été porté sur le président Burkinabé. Autrement dit, les grandes interrogations qui nous viennent à l’esprit sont de savoir, d’une part, pourquoi le RPT et ses acolytes ont-ils préféré M. Blaise Compaoré au détriment des autres personnalités qui ont été suggérées ? Et d’autre part, M. Blaise Compaoré remplit-il les conditions nécessaires et suffisantes, surtout celles de la neutralité ou de l’impartialité dans les affaires togolaises, pour assumer cette mission ?

Il faut rappeler que le président Burkinabé n’est pas à son premier essai dans la facilitation au Togo. Nous avons en mémoire Ouaga I, Ouaga II et Ouaga III et bien sûr leurs résultats que nous subissons jusqu’à ce jour.

Parlant de la neutralité dans les affaires togolaises, il est, on ne peut plus claire que M. Blaise Compaoré est loin d’être la personne idéale qui serait à la hauteur de cette mission.
En effet, le président Burkinabé est très proche du régime en place. Les liens qui le relient au clan Gnassingbé sont historiques. D’ailleurs M. Blaise Compaoré a soutenu manifestement le coup de force perpétré par Faure Essozimna Gnassingbé en février 2005.

Aussi, si l’on se réfère à l’implication personnel du feu Gnassingbé Eyadéma et son armée dans l’assassinat de l’ancien président du Faso, M. Thomas Sankara, assassinat qui a porté au pouvoir M. Blaise Compaoré, en passant par l’affaire Norbert Zongo, il y a de quoi à se poser la question de savoir quelle leçon M. Blaise Compaoré a-t-il à donner aux Togolais en matière de démocratie en générale, ou de réformes institutionnelles ou de la cessation de l’impunité en particulier ?

Une petite analyse des divergences issues de cette première partie du dialogue révèle clairement que les tenants du pouvoir dans notre pays, ne sont pas encore prêts à libérer ce peuple. Il va donc sans dire, que c’est un défit de taille que M. le président du Faso est appelé à relever. Nous pensons que c’est un véritable test pour lui, en cette période où l’Afrique a besoin de répertorier ses libérateurs ; c’est-à-dire, chefs d’Etat, hommes politiques, hommes de pensées, etc, sur lesquels les citoyens épris de liberté et de démocratie, pouvaient compter pour relever les défis d’indépendance et de développement qui s’imposent à notre continent. D’autant plus qu’il a déjà affirmé lui-même que ce concours constitue pour lui un devoir envers la sous région et envers l’Afrique.
Cette mission constitue en outre pour M. Blaise Compaoré, une occasion , afin de convaincre le peuple Burkinabé en général et son opposition en particulier.

Au fait, au delà de ses relations traditionnelles avec le clan Gnassingbé, et la marque de la politique france-afrique qu’il porte, nous voulons quand même oser croire aux potentialités de M. Blaise Compaoré et aussi en sa bonne volonté de vouloir apporter sa contribution pour juguler la crise qui ne cesse d’engloutir notre pays.
En fin, tout en espérant que cette fois-ci la raison va prévaloir en lieu et place des sentiments partisans, nous voulons une fois encore lancer un appel pressant à la communauté internationale à suivre de près l’évolution des travaux de ces pourparlers.

Koffi Agbéssi GBONOUGBE (Berne-Suisse)

 

© Copyright Koffi Agbéssi GBONOUGBE

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
30 avril 2017
Lomé 30°C (à 10h)