Rencontre

Echos d’Amsterdam : à la rencontre des compatriotes des Pays-Bas

par UFC Holland , le 23 juin 2004, publié sur ufctogo.com

 

GIF - 2.4 ko

Ils étaient des compatriotes, venus surtout d’Amsterdam, et des amis d’associations qui ont tenu à répondre au rendez-vous de la sous-section U.F.C. (Union des Forces de Changement)-Pays-Bas, ce samedi 19 juin 2004 à Slotermeerlan 19. La cérémonie proprement dite a commencé à 15 heures par une prière d’ouverture suivie de l’exécution de l’hymne national "Terre de nos aïeux" par l’assistance. Après la présentation individuelle des participants, histoire de mieux se connaître, l’honneur est revenu au président du bureau provisoire de la sous-section U.F.C.-Pays-Bas, M. Mensah Koffi, de souhaiter la bienvenue aux compatriotes qui ont accepté d’user de leur temps et de leur énergie pour honorer cette rencontre. Il a poursuivi son intervention en présentant le menu du jour, et dans la foulée, fit l’historique de sa sous-section en relatant les tenants et les aboutissants de ce nouveau cadre du combat commun pour l’instauration d’un ordre démocratique chez nous. Rappelant le credo de ceux qui tiennent actuellement les rennes de la sous-section, il a affirmé que nul n’a le droit de rester en marge de l’histoire commune et a, de ce fait, invité tout un chacun à apporter sa pierre à la construction de l’édifice.

Le secrétaire général de la sous-section, M. Djodji Agossou, prit ensuite le relais pour décliner le fonctionnement de ladite section et a mis en exergue les obligations des membres. Il conclut sa présentation en partageant avec ses concitoyens, ces mots du président national de l’U.F.C. : "Ni prison, ni torture, ni crime, ni assassinat ; rien ne peut étouffer la volonté d’un peuple à respirer l’air de la liberté". Il a alors exhorté ses compatriotes à s’intéresser davantage au combat de libération de notre peuple du joug d’une dictature qui a si douloureusement et longuement régenté notre pays. A son tour, M. Kossivi Agbegnon, Vice- président de la sous-section, a eu l’insigne honneur de présenter une pétition intitulée "le Togo malade d’Eyadema", demandant aux autorités néerlandaises de mieux connaître le drame togolais et exigeant l’arrêt immédiat de la reconduction des Togolais vers l’abattoir. Cette pétition fera l’objet de la saisine de l’Assemblée nationale des Pays-Bas dans les prochains jours et sera ventilée dans d’autres instances internationales. Des questions et des propositions au sujet du fonctionnement de la sous-section ont été enregistrées.

Les participants se sont séparés vers 18h30mn dans une ambiance de convivialité et de fraternité, avec la ferme résolution pour chacun d’apporter du sien pour un Togo de liberté, de dignité et de justice ou le crime ne sera plus vertu.

Fait à Amsterdam, le 23 juin 2004

Pour le Bureau,

Le secrétaire général

Courriel : contact-holland ufctogo.com

Tel. : (0031)(0) 618936307 / 628352956 / 612856096

 

© Copyright UFC Holland

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
23 juillet 2017
Lomé 27°C (à 16h)