Communiqué de presse

Diastode-Belgique appelle les Togolais civils et militaires à la résistance !

par Diastode-Belgique , le 28 avril 2005, publié sur ufctogo.com

 

GIF - 2.2 ko

Togolaises, Togolais,

Le mardi 26 avril 2005, la CENI a proclamé Faure Gnassingbé vainqueur de l’élection présidentielle du 24 avril 2005.

Cette annonce est nulle et non avenue car les chiffres avancés sortent des laboratoires du mensonge et relèvent purement et simplement de l’escroquerie politique comme c’est malheureusement le cas au Togo à chaque élection.

Le véritable vainqueur et donc nouveau Président du Togo est M. Emmanuel BOB-AKITANI qui a recueilli 70% des suffrages contre 30% à Faure d’après un document confidentiel de l’observation des missions diplomatiques à Lomé daté du lundi 25 avril 2005 et qui cite une source interne au RPT, document dont la DIASTODE-Belgique est en possession.
La DIASTODE-Belgique adresse ses vives félicitations au Président Emmanuel BOB-AKITANI, ainsi qu’aux partis de la coalition démocratique et au peuple souverain.

Ce coup de force prouve encore une fois, que les tenants du pouvoir et leurs « employeurs Français » placent leurs intérêts occultes et leurs privilèges au dessus des aspirations profondes à la liberté et à la démocratie du peuple Togolais afin de le maintenir à jamais sous le joug de la domination, de l’exploitation et de la soumission.

La DIASTODE-Belgique lance un appel au peuple togolais à résister et à organiser la pression populaire pour briser les chaînes de l’oppression et défendre ensemble la victoire.

Aux militaires, gendarmes et policiers, vous avez voté à plus de 70% pour le Président BOB-AKITANI, il est donc de votre devoir de :
- Défendre votre vote,
- Refuser la servitude et la dictature héréditaire,
- Refuser de tirer sur vos parents, vos frères et vos sœurs,
- Rejoindre la résistance togolaise pour qu’ensemble nous mettions fin une fois pour toute aux régimes de dictatures dans notre pays.

Le scénario auquel nous assistons était prévu par les autorités Françaises. Il a juste été exécuté par la CEDEAO. Une série de notes confidentielles édifiantes et hallucinantes dont nous sommes en possession démontrent très clairement le rôle joué par la France et la CEDEAO dans le drame qui se déroule au Togo.

Nous avons choisi quelques extraits :

1. « Le peuple togolais est soumis (...) après quelques échauffourées, tout rentrera dans l’ordre après la victoire de Faure Gnassingbé (...) scénario identique à ceux de 1998 et 2003 »

Le 18 avril 2005, l’ambassade de France dans un document interne de 4 pages présente le candidat de l’opposition M. Emmanuel BOB-AKITANI en ces termes :

2. « C’est le paradoxe de l’équation togolaise, un homme relativement âgé, sans expérience des affaires de l’Etat (...). L’opposition radicale n’est pas prête, pas même à assumer une éventuelle victoire le 24 avril ; elle se sait telle, et fait de son mieux pour gagner du temps - c’est-à-dire pour obtenir le report de l’élection présidentielle ou compromettre son déroulement (...) »

Plus loin en page 3, la France reconnaît enfin le sport favori du RPT :

3. « Le pays souffre, depuis des décennies, d’une culture de la Fraude en matière d’élections pour laquelle le parti au pouvoir conserve un avantage indéniable (...) Reste que si la fraude est incontestable, l’opposition préfère la dénoncer par des manifestations de rue désormais quasi-quotidiennes, et de moins en moins bien contrôlées que d’adopter une attitude constructive aux cotés des experts de la CEDEAO (...) »

Togolaise, Togolais,

L’élection présidentielle est un moment fort de la vie démocratique. Par conséquent l’expression et la souveraineté populaire doivent être prises en compte.

Ne laissons pas la falsification et le mensonge une fois de plus avoir raison de la volonté populaire. Faure Gnassingbé est un petit dictateur illégitime depuis sa première seconde au pouvoir, elle le sera jusqu’à son ultime.

Les temps de la confiscation du pouvoir par les moyens de la fraude massive, du hold up électoral, du crime et du terrorisme d’Etat érigés en culture et en système de valeur sont définitivement révolus.

Maintenons haut la flamme de notre résistance jusqu’à la victoire finale.

L’Eternel Bénisse le Togo
Bruxelles, le 28 avril 2005

Pour la DIASTODE-Belgique
Justin Alofa, Coordinateur Général
Tél : 0478 35 49 12
Courriel : diastodebelgique yahoo.fr

 

© Copyright Diastode-Belgique

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
20 juillet 2017
Lomé 28°C (à 15h)