Déclaration

Déclaration de l’UFC relative à la création unilatérale par le gouvernement RPT, d’un cadre permanent de dialogue

par UFC , le 31 octobre 2008, publié sur ufctogo.com

 

Lomé, le 31 Octobre 2008

D E C L A R A T I O N relative à la création d’un cadre permanent de dialogue

Le 15 Octobre 2008, le gouvernement a adopté en conseil des ministres, un décret portant création d’un cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC). Ce décret abroge celui du gouvernement dit d’union nationale portant création d’un Conseil national de concertation et de dialogue politique (CNCDP), en date du 14 Mai 2007.

L’Union des Forces de Changement (UFC) rappelle que l’Accord Politique Global (APG), en son paragraphe 5.1 dispose :

« Les parties prenantes au Dialogue conviennent de la création d’un cadre permanent de dialogue et de concertation sur les sujets d’intérêt national.
Le gouvernement d’Union nationale fixera les missions, la composition et les modalités de fonctionnement de cette structure. »

L’UFC considère que le Conseil créé par le gouvernement « d’union nationale » comporte certes des insuffisances. Cependant, elle estime qu’il ne revient nullement au seul gouvernement RPT actuel, du reste incompétent en la matière au regard de l’APG, de pallier à ces insuffisances. C’est donc de manière consensuelle que nous devons rechercher et combler les insuffisances constatées.

En créant unilatéralement et en dehors de toute concertation préalable une nouvelle structure dans laquelle des pouvoirs de nomination sont conférés au chef de l’Etat, le régime RPT viole le principe de consensus contenu dans l’esprit et la lettre de l’APG.

L’UFC rappelle que le règlement de la crise actuelle, qui relève de l’APG, ne saurait être confié au cadre permanent de dialogue dont la mission consiste à prévenir de nouvelles crises par la concertation et le dialogue et non à s’accaparer des réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par l’APG.

Il apparaît clairement que ce régime cherche à torpiller par tous les moyens, l’adoption et la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par l’APG, en noyant ces réformes dans un cadre à la dévotion du chef de l’Etat et du RPT.

L’Union des Forces de Changement dénonce et condamne fermement les manœuvres du régime RPT visant à compromettre les efforts d’un règlement juste et durable de la crise qui mine notre pays.

L’UFC appelle l’ensemble de la classe politique togolaise à un sursaut patriotique en vue de trouver les voies de sortie de l’impasse actuelle.

Fait à Lomé, le 31 Octobre 2008.

Pour le Bureau National
Le Secrétaire Général

Jean-Pierre Fabre

 

© Copyright UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
27 juin 2017
Lomé 25°C (à 01h)