Ablodé

Déclaration de l’UFC pour l’anniversaire de l’indépendance

par UFC , le 23 avril 1999, publié sur ufctogo.com

 

Le Togo, notre cher pays , s’apprête à célébrer dans quelques jours, la quarante et unième anniversaire de sa victoire électorale du 27 avril 1958 et la trente neuvième anniversaire de sa déclaration solennelle d’indépendance.

Il convient aujourd’hui de saluer la mémoire de nos mères et pères ,grands-mères et grands-pères qui ont lutté avec courage et abnégation pour la reconnaissance de la dignité de notre peuple, dans toutes ses composantes et diversités, du nord au sud , de l’est à l’ouest. Des femmes et des hommes de toutes conditions, de tous horizons et de toutes ethnies ont pris part à la lutte ; Nombreux y ont perdu la vie. L’histoire et générations actuelles et à venir leur en seront à jamais reconnaissantes.

Nous tenons à réaffirmer une fois de plus, combien nous nous sentons proches de tous nos compatriotes : hommes et femmes de nos villes, villages et hameaux. Nous sommes résolument engagées dans la lutte pour la réalisation de leurs aspirations à la liberté, à la justice et au bien être . C’est là le fondement de notre mot d’ordre de changement, traduit dans notre programme de redressement politique, économique et social qui requiert la pleine participation de notre jeunesse qui demeure notre espoir, mais dont l’avenir est hypothéqué par une dictature rétrograde unanimement désavoué par la communauté internationale.

A l’occasion de la commémoration du 27 avril 1999, nous déclarons solennellement que nous ne nous reposerons pas tant que cet objectif ne sera pas atteint. L’avenir est au forces de changement Et c’est avec vous toutes et vous tous que nous remporterons cette victoire sur le régime de l’arbitraire et de la répression .

Aujourd’hui ce régime est à l’agonie et ne se maintient qu’en n’ayant recours aux fraudes électorales la violence et à la manipulation de nos populations et de l’opinion internationale.

Vous vous souviendrez que notre victoire à l’élection présidentielle du 21 juin 1998 nous a été volé et que des élections législatives unilatérales ont été organisées le 21 mars 1999 malgré les protestations de tous les partis de l’opposition démocratique. Ceci aggrave la situation de crise que nous vivons et pour laquelle nous proposons depuis 1993 des négociations avec le pouvoir en place en vue d’un règlement politique global qui ramènerait la paix dans le pays et garantirait la démocratie et l’état de Droit

Le régime use de tous les moyens pour empêcher la tenue de ces négociations. Nous voulons absolument que ces négociations aient lieu, qu’elles se tiennent en un endroit garantissant la sécurité de tous les participants et la sérénité des débats , qu’elles soient vraies en abordant les problèmes d’insécurité , du contentieux de l’élection présidentielle du 21 juin 1998 de l’absurdité des élections législatives du 21 mars 1999, de la relecture des instruments institutionnels, de l’alternance au pouvoir, du retour des réfugies etc.... Nous avons invité la communauté internationale à aider à l’organisation et à l’aboutissement de ses négociations.

A l’occasion de cette commémoration du 27 avril 1999, nous réaffirmons notre détermination à poursuivre la lutte par toute forme de manifestation populaire et d’action politique engageant tous les partis de l’opposition démocratiques. C’est dans un esprit de paix que nous conduisons cette action pour éviter autant que possible que l’impatience du peuple ne nous entraîne dans une situation difficile à maîtriser. Je prie le ciel que l’exemple héroïque des Pères Fondateurs de l’Ablodé nous guide et renforce dans notre action jusqu’à la victoire totale peuple togolais.

Ablodé, Ablodé Ablodé gbadja

Pour le Bureau National

Le président Gilchrist OLYMPIO

 

© Copyright UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
30 mars 2017
Lomé 28°C (à 10h)