Union Européenne

Déclaration PESC - Déclaration de l’UE concernant la situation politique au Togo

par Union Européenne , le 4 mars 2005, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 2.4 ko

L’Union européenne salue la démission, le 25 février, de M. Faure Gnassingbé qui s’inscrit dans le retour à l’ordre constitutionnel. Ce geste doit ouvrir la voie à des élections présidentielles libres et transparentes, auxquelles elle reste disposée à apporter son aide.
Dans ce cadre, l’Union européenne continue à appuyer les efforts de la CEDEAO et de l’Union Africaine visant à assurer une transition réussie et à faciliter la tenue d’élections libres et transparentes. Elle insiste sur le respect des droits de l’homme, des libertés civiles et sur le maintien de la sécurité pour tous.

L’Union européenne insiste également sur le respect des engagements souscrits par le Gouvernement togolais dans le cadre des consultations au titre de l’article 96 de l’Accord de Cotonou, notamment celui de la tenue d’un dialogue politique national, qui permette d’élaborer pour les élections présidentielles et législatives un cadre électoral acceptable par toutes les parties.

 

© Copyright Union Européenne

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
24 avril 2017
Lomé 27°C (à 03h)