Communiqué

De graves irrégularités entachent le processus de révision des listes électorales

par ADDI-CAR-CDPA-PSR-UDS-UFC , le 31 mars 2005, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 4.9 ko

Une délégation de la Coalition de l’Opposition conduite par son Président en exercice, M. Emmanuel AKITANI BOB a rencontré ce jeudi 31 mars 2005 l’envoyé spécial et les experts de la CEDEAO.

Lors de la rencontre, la délégation de la Coalition leur a fait part des nombreuses et graves irrégularités qui entachent le processus de révision des listes électorales et de distribution des cartes d’électeurs.

Il s’agit, entre autres, des anomalies ci-après :

- 1. Les Préfets de Kloto, Ogou, Moyen-Mono et autres empêchent les représentants de la Coalition de siéger au sein des Commissions administratives et des Comités des listes et cartes sous prétexte que le Ministre de l’Intérieur ne leur a pas donné des instructions au sujet du protocole d’accord signé le 29 mars 2005 entre le pouvoir et l’Opposition sous l’égide de la CEDEAO.

- 2. Dans les milieux considérés comme favorables à l’Opposition, les présidents des comités de listes et cartes refusent systématiquement de faire inscrire les électeurs ou de leur délivrer des cartes d’électeurs au vu des témoignages de leur identité par une personne ressource alors qu’il s’agit là d’un procédé prescrit et garanti par l’article 65 du code électoral à tout citoyen qui ne dispose pas de pièce d’identité.

- 3. De nombreux électrices et électeurs omis des listes électorales s’emploient vainement à se faire rétablir dans leur droit en produisant leur carte de vote aux précédentes élections.

- 4. Dans la quasi-totalité des bureaux de vote, les électeurs sont exaspérés par la pénurie de cartes d’électeurs.

- 5. Dans les nombreuses localités, des lots entiers de cartes d’électeur sont remis aux militants du RPT qui les distribuent de maison en maison (Baguida, Golfe, Yokélé, Kloto, Zio, Sotouboua...)

- 6. Les listes électorales sont établies dans les maisons privées (Baguida)

- 7. A Bè Klikamé, un militant qui réclamait sa carte d’électeur a été sauvagement agressé par les miliciens du RPT munis d’armes blanches (machette, massue à tête garnie de clous etc. ... )

- 8. Dans la préfecture de V0, le Général Tidjani a présidé plusieurs réunions des miliciens du RPT en vue de les préparer à terroriser la population. Comme avant goût de cette opération macabre, M. GAFAN Jean-Marie a été enlevé à 2 heures du matin en son domicile par des miliciens du RPT.

- 9. Dans la préfecture de l’Ogou, le Major KOULOUM, gendarme à la retraite, membre du comité central du RPT à Atakpamé, principal animateur des miliciens du RPT terrorise les populations de Kloto, de Wawa, d’Amou et de l’Ogou.

L’envoyé spécial nous a fait entendre qu’il allait rencontrer le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et de la Décentralisation pour lui demander de remédier à cette situation dans les plus brefs délais.

Nous attendons les résultats de cette démarche pour déterminer les autres actions à mener.

Fait à Lomé, le 31 mars 2005
Pour la Coalition,
M. Emmanuel Akitani-Bob

 

© Copyright ADDI-CAR-CDPA-PSR-UDS-UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
24 octobre 2017
Lomé 27°C (à 02h)