Transport Aérien

Crash d’un avion nigérian avec 117 personnes à bord : aucun survivant

par AFP , le 23 octobre 2005, publié sur ufctogo.com

 

Les 111 passagers et six membres d’équipage du vol 210 de la compagnie nigériane Bellview Airlines ont tous péri samedi soir dans l’accident du Boeing 737 qui s’est écrasé près de Lagos peu après son décollage, a indiqué dimanche à l’AFP un porte-parole de l’Agence fédérale nigériane pour la gestion des urgence (NEMA).

"Nous nous sommes rendus sur les lieux de la catastrophe. C’est un terrible accident", a déclaré à l’AFP le secrétaire général de la Croix Rouge du Nigeria, Abiodun Orebiyi.

"L’avion est en miettes. Il y a des morceaux de corps partout. Il est très difficile d’identifier les morts. C’est terrible, très tragique", a-t-il ajouté.

Selon lui "des maisons ont été soufflées par l’explosion causée par la chute de l’appareil" et des habitants ont été très légèrement blessés.

Selon le porte-parole de la NEMA, Ibrahim Farinloye, l’impact au sol a dû être à grande vitesse car l’épave de l’avion "était complètement enterrée".

Une certaine confusion a entouré toute la journée de dimanche le lieu et le bilan de l’accident du Boeing 737 qui avait décollé de Lagos samedi soir pour Abuja, la capitale.

Des sources officielles avaient d’abord situé l’épave de l’avion à 400 km au nord de Lagos, mais M. Orebiyi a finalement indiqué que le Boeing 737 s’était écrasé près de la ville d’Otta, juste au nord de Lagos.

Le vol 210 de la Bell view Airlines avait décollé samedi à 19h50 locales (18h50 GMT) de Lagos, capitale économique du pays, pour Abuja, la capitale administrative avec 117 personnes à bord dont six membres d’équipage. Quelques minutes plus tard, il avait disparu des écrans radar.

"Nous avons perdu contact trois minutes après le décollage", a précisé dimanche un responsable de Bellview à l’aéroport de Lagos. Les raisons de la chute de l’appareil sont encore inconnues.

Selon les autorités aéroportuaires, l’avion a disparu des radars au dessus de l’Atlantique peu après avoir décollé et effectué un virage au sud du port de Lagos pour prendre la direction du nord au dessus des terres.

La porte-parole de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Adrienne Diop, a de son côté indiqué que des responsables de l’organisation régionale se trouvaient à bord : "Nous sommes en train de prévenir les familles. On nous a confirmé le crash vers 03h00 du matin", a-t-elle déclaré.

Des premières informations avaient fait croire que l’appareil avait pu s’abîmer en mer et du coup les autorités avaient envoyé des hélicoptères au dessus de l’océan pour entamer des recherches.

Ce n’est que de longues heures plus tard que l’appareil a été localisé sur la terre ferme.

Dans un communiqué le président nigérian Olusegun Obasanjo a indiqué avoir appris la nouvelle de la catastrophe avec "une immense tristesse".

"Le président Obasanjo coordonne les opérations de sauvetage et de recherche et demande à tous les Nigérians de prier" pour les passagers et leurs familles, a indiqué la présidence.

Le Nigeria a été le théâtre de nombreuses catastrophes aériennes, dont une en mai 2002 qui avait vu un avion de ligne s’écraser sur l’aéroport de Kano (nord) faisant 149 morts, dont les 115 personnes se trouvant à bord.

Le 6 juillet 2005, un Airbus A330 de la compagnie Air France s’était trouvé au moment de son atterrissage à Port-Harcourt (sud) au-dessus d’un troupeau de vaches sur la piste et avait heurté l’un des ruminants.

Bellview Airlines est une compagnie aérienne privée assurant des vols à l’intérieur du Nigeria et en Afrique de l’Ouest. De nombreux hommes d’affaires internationaux et des diplomates empruntent régulièrement la ligne entre Lagos et Abuja.

Plusieurs compagnies privées aériennes du Nigeria sont considérées comme peu sûres par les voyageurs étrangers. Bellview Airlines est en revanche considérée comme offrant des conditions de sécurité satisfaisantes.

 

© Copyright AFP - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
29 mars 2017
Lomé °C (à 0h)