Coup d’état

Coup d’état militaire : Faure Eyadema prend le pouvoir

par AFP , le 5 février 2005, publié sur ufctogo.com

A écouter également : le reportage de RFI (Format MediaPlayer ou compatible)

 

Les Forces armées togolaises ont décidé, suite au décès du président togolais Gnassingbé Eyadéma, de "confier" le pouvoir à Faure Eyadéma, un des fils du chef de l’Etat défunt, a annoncé samedi soir à Lomé l’armée dans un communiqué, lu à la télévision par le chef d’état-major.

"Les FAT (Forces armées togolaises) se trouvent devant l’évidence que la vacance du pouvoir est totale", indique ce communiqué, lu à la télévision nationale par le chef d’état-major des armées, le général Zakari Nandja.

"Le président de l’Assemblée étant absent du territoire national, et pour ne pas laisser perdurer cette situation, les FAT ont décidé de confier le pouvoir à Faure Eyadéma à partir de ce jour", a déclaré l’officier supérieur.

Selon l’article 65 de la Constitution togolaise, "en cas de vacance de la présidence de la république par décès (...), la fonction présidentielle est exercée provisoirement par le président de l’Assemblée nationale".

Sambaré Natchaba Ouattara, un membre du parti présidentiel, le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), est président de l’Assemblée nationale.

Le général Eyadéma avait dirigé le Togo pendant 38 ans, après avoir pris le pouvoir le 13 janvier 1967 par un coup de force. Il est décédé samedi matin lors d’une évacuation sanitaire en avion vers l’étranger.

Faure Eyadéma exerçait les fonctions de ministre de l’Equipement, des Mines et des postes et télécommunications, au sein du gouvernement togolais.

Né en 1966, Faure Eyadéma exerçait jusqu’à présent les fonctions de ministre de l’Equipement, des Mines et des postes et télécommunications. Il était également député du parti présidentiel à l’Assemblée.

"Le rôle des FAT est de préserver la paix et l’unité nationale dans l’esprit de celui qui nous a tous formé, et que nous pleurons aujourd’hui", a ajouté le communiqué.

Immédiatement après la lecture du texte, la télévision nationale a montré le chef d’état-major des armées saluant Faure Eyadéma, et lui disant : "Nous déclarons vous servir loyalement à partir de cet instant".

Après l’annonce de l’armée, les programmes de la télévision sont restés interrompus. Une croix chrétienne était incrustée à l’écran, tandis que des chants religieux passaient en boucle.

 

© Copyright AFP - Visiter le site


Télécharger
( 338.9 ko )

Imprimer l'article
Imprimer

Envoyer par mail
Envoyer

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
28 juillet 2017
Lomé 26°C (à 10h)