Communiqué

Conférence de presse du Jeudi 17 Septembre 2009 : déclaration conjointe UFC et CAR relative à la forfaiture commise par le régime RPT à la CENI.

par CAR & UFC , le 17 septembre 2009, publié sur ufctogo.com

 

DECLARATION CONJOINTE

relative à la forfaiture commise par le régime RPT à la CENI

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) s’est réunie le lundi 14 Septembre 2009 pour l’élection de son bureau, sous la direction du Président du bureau d’âge.

Les deux sensibilités composant la CENI, à savoir la majorité parlementaire et l‘opposition parlementaire ont postulé chacune pour la présidence de celle-ci.

Les discussions n’ayant pas permis de dégager un consensus sur un candidat, le Président du bureau d’âge a suspendu les travaux et levé la séance en renvoyant sa reprise au lendemain à 9h00.

L’Union des Forces de Changement (UFC) et le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) sont surpris d’apprendre par les médias, le mardi 15 septembre 2009, qu’après la levée régulière de la séance, les membres appartenant à la sensibilité majorité parlementaire sont restés dans la salle et ont présenté monsieur KOLANI Lardja comme le nouveau Président de la CENI, en violation manifeste du Règlement Intérieur en son l’article 2 qui stipule :

« Au début de chaque mandat, il est mis en place un bureau d’âge comprenant le plus âgé et le plus jeune des membres.
La mission du bureau d’âge consiste à l’adoption du Règlement Intérieur et à l’élection du bureau.
Le membre le plus âgé préside les travaux et le membre le plus jeune remplit les fonctions de rapporteur. »

Il convient de rappeler que conformément aux dispositions de l’Accord Politique Global (APG), c’est le consensus qui doit être privilégié pour toute décision au sein de la CENI. Et c’est d’ailleurs par consensus que le Règlement Intérieur a été adopté.

Il est donc inacceptable qu’une seule sensibilité, en l’absence de l’autre, s’arroge le droit de désigner le Président de la CENI.

L’UFC et le CAR rappellent que c’est dans un esprit d’apaisement et en raison de la prescription du consensus par l’APG confirmée par les dernières discussions de Ouaga qu’ils ont accepté la composition déséquilibrée de la CENI en faveur de la sensibilité majorité parlementaire.

Ils condamnent vigoureusement ce nouveau coup de force du régime RPT qui présage de l’envergure des fraudes en préparation avec leurs conséquences dramatiques de violences, de tueries et de massacres.

L’UFC et le CAR en appellent à la vigilance de la communauté internationale, pour qu’elle accompagne notre pays dans la préparation et l’organisation de l’élection présidentielle de 2010, et use de son influence pour amener le gouvernement et le pouvoir RPT à renouer avec l’esprit de consensus.

L’UFC et le CAR lancent un appel pressant aux populations togolaises et à la classe politique afin qu’elles restent mobilisées pour empêcher un nième hold-up électoral.

Fait à Lomé, le 17 Septembre 2009

Pour le Bureau National UFC,
Le Secrétaire Général
Jean-Pierre FABRE

Pour le CAR,
Le Président National
Me Paul Dodji APEVON

 

© Copyright CAR & UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
18 octobre 2017
Lomé 27°C (à 18h)