Communiqué

Conférence de presse avec Monseigneur Gaillot : Elections du 24 Avril , Le Togo au bord de l’abîme...

par Comité de Soutien au Peuple Togolais , le 20 février 2005, publié sur ufctogo.com

 

Conférence de presse
à 10h30
le Jeudi 21 Avril 2005
Bureau N°1 de Assemblée Nationale
126, rue de l’Université
M° Invalides


JPEG - 3.4 ko
Monseigneur Gaillot

Avec :
- Monseigneur Gaillot
- Gilles Labarthe. Auteur de « Le Togo, de l’esclavage au libéralisme mafieux ». Ed. Agone.
- Patrick Baudoin. Président d’Honneur de la FIDH.
- Thomas Loudenot. (Citoyen Sans Frontière) témoin rentré du Togo le 20 Mars 2005
- La Diaspora Togolaise en France (DTF)
- Le Comité de Soutien au Peuple Togolais.

Elections du 24 Avril :
Le Togo au bord de l’abîme...

Le 5 Février dernier, un pays a fait une surprenante irruption dans l’actualité mondiale. Peu après 20h nous apprenions le décès de son Président, feu le Général Gnassingbé Eyadéma. Moins de deux heures plus tard, nous assistions, ulcérés, à ce qu’il convenait d’appeler un coup d’état : un aréopage d’officiers intronisait le fils du feu-dictateur à l’encontre des dispositions constitutionnelles du pays. Indifférents au tollé général, les putschistes entreprirent de légaliser rétroactivement leur putsch.

Il fallu la mobilisation des Togolais, de la Communauté internationale, des menaces de sanctions ciblées, pour les faire reculer. Ils reculèrent. « Pour mieux sauter », prévint l’opposition togolaise. De fait, ils apparaissent déterminés à dévoyer le scrutin présidentiel, qu’il leur échoit d’organiser, pour se maintenir envers et contre tout. En face à bout de désespoir, la population togolaise apparaît tout autant déterminée à les en empêcher à tout prix.

Prévues pour ce 24 Avril ces élections ont suscité, très tôt, des inquiétudes chez les connaisseurs de la vie politique togolaise. Leur angoisse n’a cessé de croître et se préciser au fil de l’actualité :

- le 18 Mars, Amnesty international a publié un rapport titrant « Togo : une transition à hauts risques ».

- Au même moment, la Ligue Togolaise des Droit de l’Homme faisait l’insoutenable rapport des exactions sous un titre évocateur : « Togo. Stratégie de la terreur. (2) Un règne aussi court que sanglant. »

- Il y a deux jours, le Collectif des Associations et Organisations Syndicale du Togo lançait un SOS désespéré, appelant la Communauté mondiale de se mobiliser pour aider à éviter le pire.

L’actualité leur donne horriblement raison. Jour après jour, blessés et morts s’accumulent au Togo. Samedi seulement, on dénombrait 6 morts et 150 personnes diversement blessées. Des militaires et des milices sillonnent le pays portant armes à feu, machettes et gourdins cloutés. De l’avis général, de terribles événements se préparent au Togo.

Initialement prévue pour éclairer nos concitoyens et nos media sur les ressorts du drame togolais et l’implication des autorités françaises, cette conférence de presse revêt aujourd’hui une importance capitale. Elle constitue, l’ultime occasion d’alerter le monde d’une catastrophe imminente au Togo.

En ces temps de commémoration de génocides, de la SHOA au Génocide rwandais, ce serait criminel de se taire ou continuer à croire le pire est impossible.

Le Comité de Soutien au Peuple Togolais.
www.soutientogo.org /info soutientogo.org / medias soutientogo.org

 

© Copyright Comité de Soutien au Peuple Togolais

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
18 décembre 2017
Lomé °C (à 0h)