Transition

Communiqué de presse en réaction aux suites de la disparition du chef de l’Etat

par UFC , le 6 février 2005, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 2.5 ko

Le samedi 5 février 2005, le Premier Ministre Koffi Sama a lu sur les média public un communiqué informant les populations du décès du chef del’Etat le Général Gnassingbé Eyadéma.

Moins d’une heure plus tard, le chef d’Etat-Major général des Forces Armées Togolaises(FAT), le général Zachari Nandja a, à son tour, rendu public sur les mêmes média, un communiqué par lequel il annonce la décision de l’armée le pouvoir à l’un des fils du Chef de l’Etat, M. Faure Gnassingbé.

Le CAR, la CDPA et l’UFC présentent leurs condoléances à la famille du chef de l’Etat défunt.

Les trois partis demandent le rétablissement immédiat de la légalité constitutionnelle.

Les trois partis expriment leurs remerciements à la CEDEAO, à l’UA, à l’UE, à l’ONU, et à la France pour leur prise de position ferme en faveur du rétablissement de la légalité constitutionnelle au Togo.

Les trois partis lancent un appel pressant à l’ensemble de la classe politique togolaise pour une concertation dans les meilleurs délais en vue d’organiser cette période transitoire.

Fait à Lomé, le 6 février 2005

Pour
- Le CAR : Yawovi AGBOYIBO
- La CDPA : Léopold Gnininvi
- L’UFC : E. AKITANI BOB

 

© Copyright UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
16 décembre 2017
Lomé 31°C (à 11h)