Communiqué

Communiqué de la Jeunesse des Forces de Changement (JFC) relatif à la mise en place de milices par le major Kouloum

par Eric Dupuy (UFC) , le 11 septembre 2009, publié sur ufctogo.com

 

Faure Gnassingbé ne veut pas de scrutin apaisé

Alors que les populations togolaises, victimes de graves atteintes aux droits de l’homme, attendent justice et réparations à travers un processus Vérité, Justice et Réconciliation, Faure Gnassingbé et le pouvoir RPT mettent activement en place, dans les Préfectures et Sous-préfectures, des milices dénommées GRAP (Groupe de Réflexion et d’Appui au Parti RPT) confiées au major Kouloum, individu de triste mémoire.

En effet, le major Kouloum qui installe aujourd’hui les cellules du GRAP à travers le pays est reconnu par tout le peuple togolais comme le principal auteur et commanditaire de tueries, massacres et destructions de biens dans la région des Plateaux, notamment à Atakpamé, lors de la présidentielle de 2005. Il est, à ce titre, gravement mis en cause dans le rapport de « La Mission d’établissement des faits chargée de faire la lumière sur les violences et les allégations de violations des Droits de l’Homme survenues au Togo avant, pendant et après l’élection présidentielle du 24 avril 2005 ».

Fidèles au double langage, au cynisme et à au mépris pour les populations togolaises, Faure Gnassingbé et le pouvoir RPT affichent de manière ostentatoire, à l’adresse de la communauté internationale, leur pseudo « désir et volonté » d’organiser en 2010, un scrutin présidentiel juste, transparent et équitable. Pendant ce temps ils mettent en place la machine répressive post électorale avec l’installation des milices et préparent la fraude à grande échelle par :

• l’achat de consciences organisé sur toute l’étendue du territoire national,

• des prêts d’argent aux femmes démunies, financés par Faure Gnassingbé et non remboursables en cas d’élection de ce dernier

• la rétention et l’achat de cartes d’électeurs par les préfets, et commissaires de police

• etc..

Il est clair que les populations togolaises et plus particulièrement leur jeunesse n’accepteront pas un Nième holdup électoral avec son cortège de violences, tueries, et massacres de tout genre.

La Jeunesse de l’Union des Forces de Changement (JFC) rappelle que la perspective de l’élection présidentielle de 2010 est une source de réelles préoccupations en matière de respect des droits de l’Homme et de sécurité des populations.

La Jeunesse de l’Union des Forces de Changement invite toutes les forces démocratiques à se mobiliser pour faire échec au refus de l’alternance, à la stratégie de la fraude et de la terreur du clan Gnanssingbé – Kouloum

Elle exhorte la Commission Vérité, Juste et Réconciliation à interpeller Faure Gnassingbé et le pouvoir RPT pour que cesse la mise en place des milices, pour que le major Kouloum soit écarté de toute activité politique et qu’il soit rapidement traduit en justice pour ses crimes.

Elle en appelle à la Communauté internationale notamment, les Nations Unies, l’Union Européenne, la CEDEAO, l’Allemagne, la France et les Etats-Unis d’Amérique, pour aider notre pays à :

• mettre le major Kouloum et ses milices hors d’état de nuire

• engager des actions hardies de lutte contre l’impunité

• respecter ses engagements contenus dans le code de bonne conduite de l’APG

• organiser, en 2010, dans la transparence et l’équité, une élection présidentielle sans violence.

La Jeunesse de l’Union des Forces de Changement en appelle en particulier à la vigilance des partenaires du Togo, pour qu’ils accompagnent notre pays dans la préparation et l’organisation des prochaines élections, notamment par :

• un respect des accords de Ouaga

• un suivi attentif des recommandations des misions d’observation électorale en matière d’adaptation du Code électoral ;

• un déploiement conséquent, notamment en terme d’effectifs et de durée, d’observateurs civils et militaires ;

Lomé, le 11 Septembre 2009

Pour la Jeunesse des Forces de Changement

Le Délégué National

HABIA Ayao Nicodème

 

© Copyright Eric Dupuy (UFC)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
21 septembre 2017
Lomé 26°C (à 22h)