Communiqué

Communiqué de Presse concernant le Gouvernement Faure - Kodjo

par La Coalition (ADDI - CAR - CDPA - UDS - UFC) , le 24 juin 2005, publié sur ufctogo.com

La Coalition tient à rappeler que le mini-sommet des Chefs d’Etat tenu à Abuja le 19 mai 2005, a recommandé dans son communiqué final ‘’ la mise sur pied d’un cadre de dialogue destiné à ramener le pays à la normalité et à permettre la formation d’un gouvernement d’union nationale représentatif de l’ensemble de la classe politique ’’

 

La Coalition tient à rappeler que le mini-sommet des Chefs d’Etat tenu à Abuja le 19 mai 2005, a recommandé dans son communiqué final ‘’ la mise sur pied d’un cadre de dialogue destiné à ramener le pays à la normalité et à permettre la formation d’un gouvernement d’union nationale représentatif de l’ensemble de la classe politique ’’.

C’est à juste titre que son Excellence Monsieur Olusegun Obasanjo, Président de la République Fédérale du Nigeria, Président en exercice de l’Union Africaine a déclaré, lors de la rencontre d’Abuja qu’un tel gouvernement d’union nationale dont la formation doit être précédée d’un dialogue constitue la seule manière de faire évoluer sans violence le Togo d’un système monolithique de 38 ans vers un régime démocratique pluraliste ; étant entendu que l’objectif visé est d’établir entre les forces politiques du pays, un nouvel équilibre politique fondé sur une répartition judicieuse des ministères et autres instruments d’Etat qui ont servi de socle au régime durant ces 38 ans.

Alors que le dialogue préconisé n’a pas encore eu lieu, les populations togolaises ont été consternées d’apprendre dans la nuit du lundi 20 juin 2005, que le Gouvernement annoncé venait d’être formé.

Et à la lecture de la composition du gouvernement, on constate que sur les trente portefeuilles ministériels, le RPT, le parti au pouvoir s’est attribué une vingtaine dont la totalité des ministères clés, grâce auxquels il a vidé de tout sens les élections que le pays a connues dans le passé.

La crise togolaise risque sérieusement de prendre des proportions encore plus inquiétantes avec les élections à venir si des mesures énergiques ne sont prises dès à présent pour faire respecter le processus recommandé par le mini-sommet d’Abuja pour la formation du gouvernement d’union nationale.

C’est pourquoi la Coalition voudrait en appeler, à la CEDEAO, à l’Union Africaine, à l’Union Européenne, aux Etats-Unis et au Nations Unies de tout mettre en oeuvre pour que les autorités togolaises organisent un véritable dialogue en vue la formation d’un gouvernement d’union nationale conforme aux recommandations du mini-sommet d’Abuja du 19 mai 2005.

Fait à Lomé, le 24 juin 2005

Pour la Coalition

Le Coordinateur Général,

Me Yawovi AGBOYIBO

 

© Copyright La Coalition (ADDI - CAR - CDPA - UDS - UFC)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
11 décembre 2017
Lomé 25°C (à 09h)