Communiqué

Capacité de la CEDEAO à mener la médiation en vue de garantir une élection transparente

par ADDI-CAR-CDPA-PSR-UFC , le 28 mars 2005, publié sur ufctogo.com

 

JPEG - 4.9 ko

A l’issue de la rencontre que la mission de la CEDEAO conduite le 28 février 2005 par son excellence Mamadou TANDJA, Président de la République du Niger, Président en exercice de la CEDEAO, il s’est dégagé un consensus portant sur neuf (09) mesures destinées à garantir la régularité et la transparence du scrutin présidentiel en perspective.

L’une des mesures fondamentales est : « la représentation en tant que membres à part entière des partis politiques au sein des commissions et comités administratifs chargés des élections au plan local, avec les pouvoirs de signer les procès verbaux et le droit d’en recevoir copies »

C’est en raison de ce consensus que les trois (03) partis politiques CAR, CDPA, UFC par lettre en date du 02 Mars ont procédé à la notification de leurs représentants à la CENI

Or, à peine la mission partie, le ministre de l’intérieur s’en est tenu à la version antérieure de l’article 41 du code électoral pour convier l’opposition à désigner un représentant par commission administrative au plus tard le 07 mars 2005 et un représentant par comité administratif des listes et cartes au plus tard le 10 mars 2005

Le 03 mars 2005, le collectif a envoyé une lettre au Président en exercice de la CEDEAO pour dénoncer la violation flagrante par le gouvernement d’un des points fondamentaux de la médiation réalisée par la mission.

Le 11 Mars 2005, le collectif des 6 partis politiques ADDI, CAR, CDPA, PSR, UDS-Togo, UFC ont constaté avec consternation que les lors de la séance de travail avec le parti au pouvoir et l’opposition, le Ministre de l’intérieur a déclaré que la prescription susvisée de la CEDEAO n’était nullement une mesure d’amélioration du code électoral en vigueur mais un simple appel à un strict application d’une application légale déjà existante.

Le 15 mars 2005 une lettre de protestation du collectif des six partis a été envoyée au Président en exercice de la CEDEAO.

Le 21 Mars 2005 dans la matinée, l’envoyé spécial de la CEDEAO au Togo son Excellence Maï Manga Boukar propose au collectif une autre version du protocole qui ne fait plus mention de membre à part entière mais de représentant à titre d’observateur. Le collectif a réagi immédiatement en rencontrant l’envoyé spécial et dans la soirée, une autre version fut proposée.

Le 23 Mars, le collectif a envoyé une lettre à Madame la Présidente de la CENI s’étonnant de l’initiative de l’administration électorale de convoquer les membres des commissions administratives ainsi que ceux des comités des listes et cartes en vue de leur formation. Malgré cette lettre de protestation la formation s’est faite sans les représentants du collectif des six partis.

Ce qui est inadmissible, c’est qu’au moment où se faisait les navettes entre envoyé spécial- pouvoir- opposition en vue de la signature de l’accord, le pouvoir a démarré le processus de révision des listes sans nos représentants et sans que l’envoyé spécial de la CEDEAO ne soit en mesure d’arrêter cette révision.

Contrairement aux textes en vigueur, dans plusieurs bureaux de vote, à Lomé comme à l’intérieur du pays, les responsables de la révision des listes électorales refusent de délivrer les cartes aux électeurs régulièrement inscrits qui ne possèdent pas de carte nationale d’identité ou qui se présentent avec deux témoins détenteurs eux-mêmes de carte nationale d’identité. De même, les agents de révision refusent de délivrer la carte d’électeur aux détenteurs de permis de conduire, de carte professionnelle ou de carte d’apprenti

Le collectif des six partis politiques s’interroge sur la capacité de la CEDEAO à mener la médiation en vue de garantir une élection transparente jusqu’au bout le processus électoral.

Fait à Lomé, le 28 mars 2005
Pour les six partis politiques
La cellule de Coordination
Yawovi AGBOYIBO
Léopold GNININVI
Gilchrist OLYMPIO

 

© Copyright ADDI-CAR-CDPA-PSR-UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
23 août 2017
Lomé 23°C (à 09h)