Racisme

Ca se passe en France en 2004 !

par Grioo.com , le 23 avril 2004, publié sur ufctogo.com

Quand des membres de Grioo sont victimes de la police.

 

Samedi 10 Avril 2004. 22h50. Paris, France.

Quatre membres de l’équipe de Grioo sont dans un véhicule utilitaire.
La cargaison dangereuse qu’ils transportent ? Des jus de fruits, des cacahouètes, des sopalins. En résumé, de quoi préparer le cocktail prévu le lendemain pour le premier anniversaire du site.

Quelle ne fut pas leur surprise de voir un policier l’air menaçant leur intimer l’ordre de se ranger sur le bas côté.

Cernés par quatre à cinq agents des "forces de l’ordre" comme s’ils allaient commettre un délit, leurs identités ont été dûment contrôlées. Dans leurs rangs, deux "français" et deux "étrangers", mais quatres personnes aux patronymes et aux faciès incontestablement africains.
"Heureusement" pour eux, les papiers étaient "vrais", comme les policiers ont pu le vérifier en appelant leur quartier général... opération qui leur a pris plus d’une dizaine de minutes.

Initialement satisfaits d’avoir "pêché" ce qui leur semblait être un permis de conduire invalide, les policiers ont dû déchanter et se rendre compte que la moisson serait finalement bien mince. Et que croyez-vous qu’ils firent ?
"On va leur coller un rouge" déclara l’un des policiers à un de ses collègues qui ne broncha pas.

Savez-vous ce que "coller un rouge" veut dire ? Nous l’avons appris à nos dépens.
"Coller un rouge" veut dire que le policier déclare avoir vu le fautif griller un feu rouge. Comme son témoignage est corroboré par celui de deux ou trois collègues assermentés (ce qui "n’est pas incompatible avec fils de p...." disaient les inconnus à un huissier assermenté dans "Les trois frères"), l’attaque est quasiment imparable, et l’infortuné a le choix entre :
- payer 90 euros tout de suite
- ne pas payer, l’amende se majorant à plus de 500 euros
- aller au tribunal où il perdra à coup sûr, plusieurs agents "assermentés" l’ayant vu griller un feu rouge imaginaire.

Ca se passe en France, en 2004, pendant ce temps, Al Qaïda et ses sbires peuvent continuer à préparer tranquillement leurs attentats, pendant que les "forces de l’ordre" font du chiffre en détectant des infractions imaginaires...

Hervé Mbouguen

 

© Copyright Grioo.com - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
26 juillet 2017
Lomé 26°C (à 18h)