Cinéma

Bourse de promotion de l’AIF : Madame Brouette en lice aux côtés de sept films africains

par Wal Fadjri (Sénégal) , le 19 septembre 2003, publié sur ufctogo.com

Huit films africains sont en lice pour l’édition 2003 de la Bourse francophone de la promotion internationale du film du Sud", a appris jeudi la PANA dans la capitale française de source officielle.

 

GIF - 5.8 ko

Pour cette édition, dont le lauréat sera connu le 24 septembre prochain à Paris, les films sélectionnés sont La Danse du vent du Tunisien Taïeb Louhichi, Le Jardin de Papa de Zeka Laplaine de la Rd Congo, Madame Brouette du Sénégalais Moussa Sène Absa, Le Mariage d’Alex du Camerounais Jean-Marie Teno, Moi et mon Blanc de Simon Pierre Yameogo du Burkina Faso, Tasuma de Sanou Kollo Daniel (Burkina Faso), Si-Gueriki, la Reine-Mère du Béninois Idrissou Mora et Le Silence de la Forêt du Centrafricain Didier Ouenangaré.

Créée il y a quatre ans par l’Agence intergouvernementale de la Francophonie (Aif) et dotée d’un montant de 120.000 euros, cette "bourse" vient compléter le dispositif de soutien au cinéma francophone du Sud, notamment le financement de la production via le Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud. Attribuée une fois par an à un film d’un réalisateur francophone du Sud, terminé depuis moins de 12 mois, cette bourse est exclusivement affectée au financement d’opérations de promotion : tirages de copies, production d’outils promotionnels, campagne d’affichage, etc.

La sélection des candidatures de cette année a été effectuée par une commission présidée par Jean-Claude Crépeau, directeur du cinéma et des médias à l’Agence de la Francophonie, et composée de cinq membres, à savoir Christian Verbert, président du Bureau de liaison du cinéma de l’espace francophone, Moctar Bâ, producteur, Médiatik Communication, Dakar (Sénégal), Jacques Atlan, distributeur, Cinéma public Films (France), Marjorie Vella, programmateur, TV 5 Acquisition, Olivier Barlet, journaliste, Africultures.

Depuis son lancement, la "bourse" a déjà été attribuée en 2000 à Adanggaman de Roger Gnoan Mbala (Côte d’Ivoire), en 2001 à Sia, le rêve du Python de Dany Kouyaté (Burkina Faso) et en 2002 à Nha Fala de Flora Gomes (Guinée-Bissau).

Wal Fadjri

 

© Copyright Wal Fadjri (Sénégal) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
26 mai 2017
Lomé 25°C (à 08h)