Message

Bob, c’est Gil ! Avec Bob et Gil, c’est Ablodé !

par Ali Fousseni (Etats Unis) , le 18 mai 2003, publié sur ufctogo.com

 

IL N’Y AURA PAS DE TRANSPARENCE DANS LES PROCHAINES ELECTIONS. Il n’y a aucun doute à se faire à ce sujet. Alors que faire ? Réfléchissons un instant :

Nous avons écrit dans un récente réflexion que combattre les institutions fantôches mis en place par Eyadema pour s’assurer la « victoire », les combattre disons-nous AVANT, et non après les élections, relève du simple bon sens. Il n’y a pas que le bon sens qui commande cette stratégie : il s’agit aussi d une question de principe, du devoir de lucidité et surtout du refus de légitimer devant les observateurs (actifs ou non) de notre lutte pour recouvrer notre liberté confisquée durant 40 ans, l’ignominie d’Eyadema. Une ignominie qui risque de faire tache d’huile dans notre histoire et de coûter très cher au peuple déjà meurtri.

Il faut constater cependant que, bon gré mal gré, tout le monde semble favoriser la stratégie du vote utile comme moyen de se débarasser de notre tyran national. Face à cette situation, ceux qui voterons devraient garder présent à l’esprit l’enjeu suivant :

aux yeux du pouvoir bestial (mais tremblant de peur) c’est parce que Gilchrist Olympio représente celui par qui le Togo passerait d’un régime militaire autocratique et fondamentalement corrompu à un régime qualitativement nouveau, un régime tout à fait porteur d’une nouvelle espérance, un régime sans complexe vis à vis des anciens colons (le régime de Sylvanus Olympio s’était illustré par une intransigeance dans la défense des interêt du Togo) , c’est pour tout cela que, fort des résultats des élections de 1998, Eyadema a écarté Gil, avec des arguments qui se résument à la force militaire brutale.
La chose importante qu’il faut retenir est que même en trichant (comme en 1998) Eyadema serait vaincu par Gil dans les urnes. La candidature acceptée de Bob Akitani n’est alors peut être pas vaine. A ce dictateur d’un autre age, il faut prouver que Gil n’est pas qu’un homme dont il a peur et qui pour nous reste un simple humain : il symbolise un idéal ; celui de l’amour de la liberté pour notre peuple. Eyadema peut écarter Gil, mais pas ses idées. Ces idées sont aussi celles que Bob défend. Dans cette mascarade électorale, Bob Akitani est le reflet de nos espérances et des idéaux d’ABLODE que nous chérissons tous.

Un nouveau slogan qui devrait à mon avis animer votre coeur et faire trembler de plus belle le régime moribond, est le suivant :

BOB, C’EST GIL !
AVEC BOB ET GIL, C’EST ABLODE !

Car, le soutien qu’apporte l’UFC à Bob Akitani est d’abord un acte de fidelité à l’idéal d’un Togo à nouveau libre. Libre, il l’a été une fois dejà au pris d’un sacrifice incommensurable. Bob est un homme d’une intégrité sans faille. Tout comme Gil. Ils ont tous deux consacré leur vie à cette cause qui fait tant peur à Eyadema, à ses amis et à ses maîtres : ABLODE !

Si, comme moi, vous avez le sentiment que lorqu’on vote malgré soi, il faut au moins voter utile, alors votez BOB. Car BOB, c’est GIL . Vos petits pas vers l’urne pour voter Bob, seront peut être un grand pas vers ABLODE. J’ai écrit « peut être » car seule l’ inévitable lutte populaire et conséquente assurera la victoire du peuple.

Ali Fousseni, Etats Unis.

 

© Copyright Ali Fousseni (Etats Unis)

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
28 mai 2017
Lomé 30°C (à 16h)