Franc CFA

Billets de banque : la Bceao renouvelle sa gamme

par Wal Fadjri (Sénégal) , le 15 octobre 2003, publié sur ufctogo.com

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a engagé un vaste chantier de renouvellement de ses billets. Elle a conçu et réalisé une nouvelle gamme moderne de billets mieux sécurisés et plus pratiques, qui sera mise en circulation d’ici la fin de l’année.

 

GIF - 34.6 ko

Après la mise en circulation, le 30 juin dernier, du nouveau billet de 10 000 F Cfa, la Bceao va lancer, le 20 octobre prochain le nouveau billet de 2 000 F qui a été présenté, avant-hier, aux téléspectateurs, lors d’une émission animée par Daouda Ndiaye de la Rts. Selon le gouverneur de la Bceao Charles Konan Banny, ce nouveau billet entre dans le cadre de la nouvelle génération de billets qui sera mise en circulation d’ici la fin de l’année. Les différentes coupures de la nouvelle gamme comportent toutes, au recto, un même motif principal : le logo de la Bceao, le poisson-scie stylisé qui est une reproduction de la figurine en bronze qui servait jadis à peser la poudre d’or chez les peuples akan. Il symbolise la prospérité et la fécondité dans les mythologies africaines.

Pour le nouveau billet de 2 000 F, le thème du recto du billet est relatif aux infrastructures routières, ferroviaires et aériennes. Il est représenté par un car de transport en commun traversant un pont sous lequel coule une rivière, par un train moderne et par un avion prenant son envol. En arrière-plan, un aéroport. Le verso présente la côte ouest-africaine et la mer est représentée par deux poissons. L’espèce choisie est le mérou (thiof en wolof, l’une des langues nationales du Sénégal). "Le billet appartient au public des pays dans lesquels il est établi. Il faut donc que ce public, dont il est le bien, se sente proche de ce billet. En regardant le billet, la population doit pouvoir se l’approprier, se reconnaître ici et là. Les billets de l’ancienne gamme s’illustraient par des personnages auxquels personne ne se reconnaissait. Nous avions voulu célébrer des personnages qui ont joué un rôle important soit par l’art, la culture, etc. Cette fois-ci, nous avons pris des thèmes de la vie de la population. Alors, pour les nouveaux billets de 2 000 F, le thème dominant est les infrastructures, les transports qui constituent un volet important du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad)", explique le gouverneur de la Bceao Charles Konan Banny.

Le nouveau billet de 2 000 F Cfa mesure 66 x 130 mm et sa couleur dominante est le bleu. Deux filigranes représentent, l’un le logo de la Banque centrale, le poisson-scie, et l’autre la valeur faciale en chiffres. Une transvision, une bande verticale iridescente bicolore au verso, de couleur jaune-gris avec l’inscription de la valeur faciale en chiffres. Un fil de sécurité en surimpression discontinue, des mini-lettres au recto reprenant la valeur faciale en chiffres. Une impression en relief, au recto, du logo de la Banque centrale, les frises entourant ce logo sont les éléments de sécurité du nouveau billet de 2 000 F Cfa.

L’objectif recherché à travers la mise en circulation de la nouvelle gamme de billets de la Bceao, face au développement des procédés de reproduction de l’image, est de prévenir la contrefaçon par l’intégration d’un niveau de sécurité plus élevé par rapport aux billets de la gamme 1991-1994 qui seront tous renouvelés d’ici la fin de l’année. "Plus on avance, plus on se rend compte que la course pour devancer les faussaires devient de plus en plus rude. Ce n’est pas seulement la Bceao, toutes les banques centrales se sont engagées dans cette voie. Il faut donc prendre en compte les éléments de sécurité. Il ne faut pas accuser du retard. C’est la raison essentielle pour laquelle le Conseil des ministres de l’union, après avoir entendu les chefs d’Etat, nous a donné l’autorisation de renouveler la gamme de billets de 1991", souligne Charles Konan Banny.

Des motifs représentatifs des cultures des huit pays membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) sont représentés en fonds graphiques sur les deux faces des billets de la nouvelle gamme. Les thèmes développés traduisent l’esprit d’ouverture, de solidarité et d’intégration des Etats membres de l’union (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Sénégal et Togo). Ainsi les différentes coupures de la gamme comportent, au recto, des images représentatives des thèmes comme les nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) pour le billet de 10 000 F Cfa, la production agro-alimentaire pour le billet de 5 000 F, les infrastructures routières, ferroviaires et aériennes pour la coupure de 2 000 F et les secteurs de la santé et de l’éducation pour le billet de 1 000 F. Au verso de cette nouvelle gamme, figurent des images représentatives de diverses zones géographiques naturelles des territoires des Etats membres de l’Uemoa avec, pour chaque zone, un couple d’animaux caractéristiques.

Deux nouvelles pièces seront également mises en circulation dans les prochaines semaines. Il s’agit des pièces de 500 et de 200 F.

Pour assurer une harmonie des billets et créer un effet de gamme, une unicité de style et d’architecture entre les différentes coupures a été retenue. En outre, les dimensions réduites des nouveaux billets permettent une meilleure maniabilité, tout en présentant une surface lisible suffisante. Les billets seront de longueurs différentes pour bien les différencier.

Wal Fadjri

 

© Copyright Wal Fadjri (Sénégal) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
17 octobre 2017
Lomé 31°C (à 12h)