Edito

Aux invités d’Eyadéma

par UFCTOGO.COM , le 29 mai 2000, publié sur ufctogo.com

 

La solidarité à un dictateur moribond n’est plus de mise. L’effondrement de notre pays terrassé par son irresponsabilité, une des plus grandes catastrophes que nous vivons depuis l’avènement du Togo, s’inscrit à tout jamais dans notre mémoire collective. La recrudescence d’actes délictueux : trafics de diamants et turpitudes de tous genres, est un aveu d’échec de notre bourreau qui après nous avoir imposé ce régime, n’a d’autre recours que d’accentuer son œuvre à défaut de pouvoir la corriger.

Si ce système peut condamner tout un pays à l’échec, une simple organisation de sommet de l’OUA ne suffira pas à elle seule à le tirer de ces impasses. Le peuple ne supportera pas votre allégeance à Eyadéma et à ses acolytes. Nous ne vous souhaiterons pas la bienvenue.

 

© Copyright UFCTOGO.COM

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
25 mars 2017
Lomé °C (à 0h)