Communiqué

Appel de Cologne

par Mouta Maurice Gligli-Amorin , le 13 décembre 2008, publié sur ufctogo.com

 

Le samedi 13 décembre 2008, à l’initiative de l’Union des Forces du Changement (UFC), en collaboration avec les associations Bâtir le Togo, Front Pour la Liberté (FPL) et avec le concours de Togolais de la diaspora, militants pour la promotion de la démocratie et des droits de l’Homme s’est tenu à Cologne, en Allemagne un colloque débat sur le thème : Elections présidentielles 2010 au Togo, perspectives, inquiétudes et espoir. Ont également pris part à ce colloque des personnalités non membres de l’UFC et des associations ci-dessus citées.

La séance a été ouverte par Mr Gbenoude Tossou, président de la section UFC Allemagne dans un discours dont le sujet est : « Comblons le gouffre creusé au Togo, pour bâtir une société nouvelle ».

Au cours de ce colloque, les participants ont eu à écouter successivement les exposés faits par MM : Sénouvo Agbota Zinsou, Mouta Maurice Gligli-Amorin, Moudassirou Katakpaou-Touré et Jean-Charles Covi Gomez. Les quatre exposés ont porté sur la situation désastreuse actuelle de crise permanente que vit le Togo et les différentes solutions envisageables pour en sortir, chacun des intervenants insistant sur la nécessité de la démocratisation du pays et de la pratique de l’alternance au pouvoir aux fins de bâtir une société togolaise nouvelle.

Les quatre exposés ont fait l’objet d’échanges fructueux entre les participants.
À l’issue de ces échanges, la déclaration suivante, dénommée « Appel de Cologne » a été adoptée a l’unanimité :

Appel de Cologne


1- Le Colloque soutient la plate-forme de Bruxelles.
2- Le Colloque réclame et exige le droit d’élire et d’être élus pour tous les
Togolais, y compris notamment ceux de l’extérieur, et ce, à partir des toutes prochaines élections. Il demande aux autorités de fait, en place au Togo, de prendre toutes les dispositions textuelles, matérielles et techniques en vue de l’exercice de ce droit inaliénable par tous les citoyens.
3- Le Colloque propose la création d’un Front patriotique uni, regroupant
l’ensemble des forces favorables à l’instauration de la démocratie et
à la pratique de l’alternance au pouvoir, au Togo.
4- Le Colloque suggère aux responsables des partis de l’opposition, notamment à M. Gilchrist Olympio, Président National de l’UFC, parti largement représenté à l’Assemblée nationale, d’effectuer une tournée dans les différents pays où les communautés d’exilés togolais vivent en grand nombre, afin de recueillir les avis et doléances de ces derniers pour l’élaboration d’un projet de société reflétant, autant que possible, les aspirations de tous les Togolais, sur les plans politique, économique, culturel, social...
5- Le Colloque propose l’organisation des prochaines assises de la diaspora togolaise à Francfort, en Allemagne. M. Moudassirou Katakpaou-Touré est chargé de coordonner l’organisation de ces assises.
6- Le Colloque apporte tout son soutien à toutes les initiatives individuelles ou collectives prises par les Togolais, pour mettre fin au pouvoir héréditaire, illégitime et antirépublicain du clan Gnassingbé.
7- Les actes du colloque et la liste des participants seront rendus publics dans les tout prochains jours.
Fait à Cologne, Allemagne, le 13 décembre 2008.
Pour le Colloque.
Le Secrétaire de séance.
Mouta Maurice Gligli-Amorin.

 

© Copyright Mouta Maurice Gligli-Amorin

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
23 mars 2017
Lomé °C (à 0h)