Togo

Abass Bonfoh succède à Faure Gnassingbé comme président intérimaire

par AFP , le 26 février 2005, publié sur ufctogo.com

 

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale Abass Bonfoh, élu vendredi soir président de cette assemblée, succède à Faure Gnassingbé comme président intérimaire à la tête du Togo dans l’attente de l’élection présidentielle, a constaté l’AFP.

L’assemblée nationale togolaise réunie en session extraordinaire à Lomé a élu M. Bonfoh, seul candidat, par 57 voix contre 4 et une abstention pour remplacer Faure Gnassingbé qui a "renoncé" à sa charge de président investi, a constaté l’AFP.

La Constitution prévoit que c’est le président de l’assemblée nationale qui assure l’intérim et l’organisation dans les 60 jours d’une élection présidentielle en cas de vacance à la tête de l’Etat.

Le nouvel homme fort du Togo, Faure Gnassingbé, a annoncé vendredi soir qu’il "renonçait" à sa charge de président investi "afin de garantir la transparence" de la prochaine élection présidentielle à laquelle il est candidat, permettant un retour à l’ordre constitutionnel, voulu par la communauté internationale.

Pour légaliser l’installation de M. Gnassingbé, les députés avaient démis le président de l’assemblée nationale Fambaré Natchaba Ouattara au lendemain de la mort du président Gnassingbé Eyadéma, le 5 février, et élu à sa place Faure Gnassingbé, entraînant automatiquement sa nomination à la tête de l’Etat.

Actuellement réfugié au Bénin, M. Natchaba, était absent du Togo le 5 février.

L’assemblée togolaise compte 81 députés, dans leur immense majorité issus du Rassemblement du peuple togolais (RPT, parti présidentiel). Les principaux partis d’opposition avaient boycotté les dernières législatives.

L’accession au pouvoir de M. Gnassingbé a été fermement condamnée par la communauté internationale qui exigeait le "retour à l’ordre constitutionnel".

AFP


JPEG - 2.4 ko
BONFOH Abass

CV OFFICIEL A L’ASSEMBLEE NATIONALE

ETAT CIVIL
NOM : BONFOH
PRENOM : Abass
DATE DE NAISSANCE : en 1948
LIEU DE NAISSANCE : Kabou (Préf. de Bassar)
GRADE : Attaché d’administration principal

ETUDES SCOLAIRES
- Etudes primaires : 1956 - 1962 (C.E.P.E.)
- Etudes Secondaires au Collège Moderne de Sokodé : 1962 - 1970 (B.E.P.C. et Probatoire Série D)

FORMATION PROFESSIONNELLE
- 1971 - 1974 : L’Institut National de Jeunesse et Sports (INJS) d’Abidjan
- 1977 - 1979 : L’Institut National d’Administration Scolaire (INAS) à Paris
- Septembre 1985 : Institut National de la Planification et Administration de l’Education à Paris (IIPE)

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES
- 1974 - 1977 : Maître d’Education Physique chargé de cours d’Anatomie et physiologie au C.E.G. Kodjoviakopé - Lomé
- 1980 - 1985 : Directeur Régional de la Planification de l’Education à Kpalimé.
- Août 1986 : Directeur Régional de la Planification de l’Education à Kara, poste transformé en une division Régionale de l’Education depuis 1997.
- 21 Mars 1999 : élu député de la 3ème circonscription de la préfecture de Bassar, région de Kara, à l’Assemblée nationale du Togo (groupe parlementaire du RPT).

La rédaction UFCTOGO.COM


 

© Copyright AFP - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
23 mai 2017
Lomé 31°C (à 18h)