Communiqué UFC

6 militants de l’UFC arrêtés dont 2 blessés graves

par UFC , le 8 mars 2003, publié sur ufctogo.com

 

Une causerie-débat organisée par l’Union des Forces de Changement devait se tenir ce jour à Lomé au « Foyer Pie XII ». Cette rencontre n’a pu se tenir parce que d’importantes forces de police ont empêché l’accès des lieux aux participants.

Des militants qui ont protesté contre ce nouvel arbitraire du régime qui viole leur droit constitutionnel ont été violemment frappés et dispersés par la police.

6 personnes ont été arrêtées, dont deux blessés graves. Une des personnes grièvement atteintes est détenue à la sûreté nationale et saigne abondamment. Un autre blessé grave est soigné dans une clinique privée.

L’Union des Forces de Changement proteste contre ces violations répétées des droits politiques des citoyens, et l’empêchement qui est fait aux partis politiques d’exercer leurs activités, reconnues par la Constitution.

La preuve est encore fournie que le régime n’est pas prêt d’accepter les règles de la démocratie. Ces abus contre les droits des citoyens se déroulent au moment même où Gnassingbé Eyadéma prétend à la communauté internationale qu’il organisera des élections libres transparentes et démocratiques.

L’Union des Forces de changement est une fois de plus dans le collimateur du pouvoir et des forces de répression du dictateur Gnassingbé Eyadéma.

Pour l’Union des Forces de Changement-France

Godwin TETE,
Fait à Paris, le 8 mars 2003

 

© Copyright UFC

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
25 mai 2017
Lomé 28°C (à 02h)