POLITIQUE

50 ANS DE L’ASSASSINAT DE SYLVANUS OLYMPIO : MESSE D’ACTION DE GRACE CELEBREE à BRUXELLES PAR UFC- BENELUX

le 20 janvier 2013, publié sur ufctogo.com

Le 13 janvier 2013, la section BENELUX de l’Union des forces de changement (UFC) (Belgique –Pays-Bas –Luxembourg) et toute la communauté togolaise qui résident dans ces trois pays, ont rendu hommage, par une messe d’action de grâce, à la mémoire du premier président togolais SYLVANUS KWAMI EPIPHANIO OLYMPIO froidement abattu le 13 janvier 1963, trois ans après sa proclamation de l’indépendance du Togo le 27 avril 1960. Cet assassinat a compromis, la dynamique de développement et d’émergence de la jeune nation à laquelle SYLVANUS OLYMPIO nourrissait l’ambition de forger une destinée forte au travers d’une monnaie nationale qui est signe de véritable souveraineté.

Photo /

 

A l’occasion des 50 ans de cet événement tragique, le pouvoir en place a fait un pas honorable pour placer ladite journée sous le signe de « la prière et du recueillement » qui vient imprimer un cachet de communion, après les célébrations fastes ayant longtemps divisé les sœurs et frères togolais dans le passé.

Au regard de l’histoire et de la donne socio-politique, l’UFC- BENELUX relève l’urgence qu’un travail plus approfondi soit fait sur les circonstances de l’assassinat de cette icône de notre indépendance, en allant au-delà du travail élogieux effectué par la Commission – Vérité - Justice et Réconciliation (CVJR). Dans cette vision, la branche l’UFC- BENELUX tient à souligner qu’il n’y a pas de paix durable sans la justice et que la justice ne doit pas être un élément additionnel, mais un élément déterminant qui puisse permettre de clore nos divergences. Pour l’UFC- BENELUX, il nous faut avoir à l’esprit que la gésine de la justice fait suite à l’établissement de la vérité et qu’il n’y a pas de réconciliation en totalité sans vérité.

C’est à cet effet que la branche l’UFC- BENELUX rappelle à tous les Togolais que nous avons une identité collective à défendre et exhorte que la lumière soit faite sur cette fameuse date du 13 janvier 1963, surtout sur la part de responsabilité de la métropole France et de même sur la part de responsabilité des acteurs locaux dans cet acte odieux.

UFC- BENELUX

 

© Copyright

Articles suivants

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
17 octobre 2017
Lomé 31°C (à 12h)