FETE DE L’INDEPENDANCE

27 avril 2020 : le devoir de mémoire comme dynamique d’espérance.

par La Rédaction UFCTOGO.COM le 28 avril 2020, publié sur ufctogo.com

Fort heureusement, le 27 avril, fête de l’Ablodé, fête de l’indépendance, fête de la liberté est désormais installée dans notre mémoire collective.

Cette date qui constitue la victoire historique du nationalisme togolais participe à la formation de l’identité nationale, et de la communauté de destin des Togolais. Dans notre imaginaire collectif, la mémoire de Sylvanus OLYMPIO est liée à la grandeur, et à sa volonté de faire du Togo, l’or de l’humanité.

 

En effet, c’est une date repère qui marque non seulement le début de notre accession à la souveraineté internationale, mais une volonté de vivre ensemble comme un corps social et politique.

Malheureusement, cette dynamique pour consolider ce vivre ensemble comme nation a été interrompue le 13 janvier 1963 par l’assassinat du Président Olympio.

Au demeurant, nous constatons que tous les historiens, les témoins de cette époque ainsi que les citoyens qui se sont exprimés ce jour sur l’État de la nation togolaise ont mis en lumière une double exigence, celle de vérité relative à l’assassinat du Président Sylvanus Olympio, ainsi que la nécessaire consolidation du vivre ensemble dans une société pluraliste, donc démocratique.

Du reste, le devoir de mémoire, c’est se souvenir pour transmettre aux générations futures l’esprit de bâtisseur qui animait les Pères de l’indépendance et qui constitue, pour nous contemporains, une dynamique d’espérance, c’est-à-dire agir pour achever et consolider l’entreprise de nos Pères, à savoir se réconcilier, pour se sentir membre d’une communauté de destin, filles et fils d’un même pays, d’une même nation.

Car, « une nation est une âme, un principe spirituel…L’une est dans le passé, l’autre dans le présent. L’une est la possession en commun d’un riche legs de souvenirs ; l’autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu…
La nation, comme l’individu, est l’aboutissant d’un long passé d’efforts, de sacrifices et de dévouements. Le culte des ancêtres est de tous le plus légitime ; les ancêtres nous ont faits ce que nous sommes. Un passé héroïque, des grands hommes,…,voilà le capital social sur lequel on assied une idée nationale.. Une nation est donc une grande solidarité, constituée par le sentiment des sacrifices qu’on a faits et de ceux qu’on est disposé à faire encore. Elle suppose un passé ; elle se résume pourtant dans le présent par un fait tangible : le consentement, le désir clairement exprimé de continuer la vie commune… »

En effet, cette leçon universelle de Renan nous oblige, en tant que politique, à faire en sorte que le passé soit transposé dans l’avenir en vue d’un futur démocratique, libre et prospère pour toutes les filles et fils du Togo

Ablode ! Ablode ! Ablode Gbadja !

RFI-Journée spéciale Togo

Ce lundi 27 avril, à l’occasion des 60 ans de l’indépendance du Togo, la rédaction de RFI a proposé une programmation spéciale.

Dans les éditions d’informations, Peter Dogbé, le correspondant à Lomé de la radio du monde a réalisé plusieurs interventions et reportages, notamment sur les cérémonies officielles dans le contexte particulier de la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus. Tout au long de la journée la rédaction de RFI nation des réfugiés à raconteé le parcours singulier du Togo vers l’indépendance, et mis également l’accent sur le rôle particulier qu’ont joué les femmes dans cette avancée. RFI a reçu également des historiens togolais, notamment Michel Goeh Akue, et Godwin Tètè.

Dans le « focus du jour », Laurent Correau, rédacteur en chef du service Afrique, donne la parole à des témoin de l’indépendance du Togo.

http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200...

http://www.rfi.fr/fr/emission/20130...

Le « reportage Afrique » par Pierre Firtion, revient sur l’assassinat en 1963 du premier président du Togo indépendant, Sylvanus Olympio.

http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200...

À 10h10 dans « Appels sur l’actualité » Juan Gomez propose une édition spéciale. Il donne la parole aux auditeurs et reçoit :

-  Kako Nubukpo, ancien ministre de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques,

-  Raphaël Kpande-Adzare, Président d’honneur de la ligue togolaise des droits de l’homme, porte-parole du Front Citoyen Togo Debout(FCTD).

Sur les environnements numériques, la rédaction publie des contenus exclusifs :

-  Un article sur l’indépendance du pays signé Laurent Correau : « Indépendance, la voie particulière du Togo » ;

http://www.rfi.fr/fr/afrique/202004...

-  Une vidéo sur l’indépendance du Togo en 7 dates

https://www.youtube.com/watch?v=9Ql...

-  Un extrait rare en vidéo de la célèbre proclamation de l’indépendance par Sylvanus Olympio : « Sentinelle, que dis-tu de la nuit… »

https://www.youtube.com/watch?v=SXJ...

https://www.youtube.com/watch?v=x06...

http://www.ufctogo.com/sentinelle-q...

http://www.ufctogo.com/Le-27-avril-...

-  Un entretien vidéo sur la thématique « littérature et indépendance » avec « Place des Fêtes » de l’auteur togolais Sami Tchak présentée par l’écrivaine mauricienne Ananda Devi.

https://www.youtube.com/watch?v=jml...

Toutes ces émissions peuvent être enregistrées (Podcast)

 

© Copyright La Rédaction UFCTOGO.COM

Articles suivants

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
25 mai 2020
Lomé °C (à 0h)