Immigration

22 policiers français rapatrient manu militari 11 togolais dont un ex-gendarme

par Forum de la Semaine (Togo) , le 26 octobre 2006, publié sur ufctogo.com

L’inhumaine politique française sur l’immigration : 22 policiers français rapatrient manu militari 11 togolais dont un ex-gendarme.

 

Onze ressortissants togolais (9 hommes et 2 femmes) ont été rapatriés manu militari de Paris ce mardi 24 octobre à bord d’un vol de la Compagnie Air France. Le Boeing 848 de la Compagnie française a, pour ce faire, enregistré le voyage de vingt-deux policiers et autres agents des forces de sécurité françaises pour l’accompagnement de ces Togolais. Parmi ces déportés, figurent un gendarme parti après les périodes de troubles que le Togo a connues. Et son cas inquiète sérieusement ses proches. Au moment où nous mettons sous presse, ces rapatriés sont toujours détenus à la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) à Tokoin Lycée où, ils doivent répondre à « une enquête de routine » selon une source proche des services de la Police togolaise.

Ils sont considérés comme des pestiférés sur le sol français. Car, seraient-ils de grands intellectuels ou des artistes pétris de talent que la France leur aurait fait les yeux doux dans le cadre de cette maudite « politique d’immigration choisie » qui voit l’Afrique se dépouiller de ses bras valides et têtes bien faites ou tout simplement, de ses fils capables de la relever et de la hisser aux rangs des continents ou pays les plus respectés du monde.

Le Président de l’Assemblée nationale, El Hadj Abass Bonfoh était à bord de l’avion qui rapatriait, menottes aux poings, ses compatriotes qui ont fait de lui ce qu’il est, mais était impuissant face à cette situation dont une grande responsabilité est imputable à eux les politiciens africains qui ont plongé ce continent dans un désastre qui contraint ses fils à aller chercher le bonheur, qui n’existe nulle part d’ailleurs, sous d’autres cieux où ils sont traités moins que des chiens ; pendant que ces « colons » viennent en Afrique ici sans papiers ou tout au plus, voient leur situation régularisée par les services d’immigration de l’Aéroport. Ils viennent piller nos biens et les rapatrier dans leur pays qu’ils interdisent aux victimes de leur politique de pillage et de mafia. Et ceci, en complicité avec nos gouvernants, incapables de mettre leurs pays au travail mais toujours prêts à défiler sans vergogne devant de simples fonctionnaires de la Commission européenne, quémandant l’aide. Alors que ce qu’ils quémandent n’est qu’une infime partie de ce qu’ils ont aidé les Etrangers à piller, sans se rendre compte qu’une bonne gestion de nos ressources suffit pour nous propulser au devant de la scène mondiale.

Il faut espérer qu’ils ne seront pas considérés comme des « opposants qui ternissent l’image du Togo à l’extérieur » et « traités » comme tels. Affaire à suivre donc.

Dimas

 

© Copyright Forum de la Semaine (Togo) - Visiter le site

Articles suivants

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
23 novembre 2017
Lomé 27°C (à 09h)