DEPECHE

Togo : un journal condamné pour diffamation au profit du demi-frère du président

Le 25 août 2010, publié sur ufctogo.com

Le bimensuel régional Tribune d’Afrique, édité au Bénin, a été condamné mercredi par le tribunal de Lomé à payer plus de 96.000 euros (environ 63 millions de F.CFA) pour avoir mis en cause l’un des frères du président togolais dans une affaire de trafic de drogue, a-t-on appris de source judiciaire.

L’article intitulé "Trafics de drogues au sommet de l’Etat, le Togo dans les réseaux, Mey Gnassingbé indexé", mettait en cause le demi-frère du président togolais Faure Gnassingbé dans un réseau de trafic de drogue.

Tribune d’Afrique est condamné à verser 91.469 euros (60 millions de F.CFA) de dommages et intérêts à Mey Gnassingbé pour "diffamation" et 4.573,47 euros (3 millions de F.CFA) pour "diffusion de fausses nouvelles". Le journal est en outre interdit de distribution au Togo.

Le directeur de publication du Tribune d’Afrique Max Carmel Savi, interrogé par l’AFP, s’est dit "scandalisé" par la décision de justice, et a assuré que le journal "fera appel jeudi de la décision".

La presse privée togolaise traverse ces derniers mois, une période trouble marquée par plusieurs procès en diffamation.

Au moins une dizaine de dossiers sont en cours, selon des responsables du Conseil national des patrons de presse (Conapp).

AFP

© Copyright AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
22 août 2017
Lomé 27°C (à 16h)