DEPECHE

Togo : Poursuite des heurts entre jeunes et forces de sécurité

Le 23 juin 2010, publié sur ufctogo.com

Les heurts entre jeunes et forces de sécurité, suite à l’augmentation du prix des produits pétroliers, ont repris mercredi matin dans la capitale togolaise, Lomé, particulièrement dans le quartier populaire de Bè, a constaté la PANA.

Peu après 7h 30 GMT, des jeunes, ravissant la vedette aux conducteurs de véhicules de transports en commun qui ont déclenché mardi le mouvement de protestation, ont encore érigé des barricades, empêchant toute circulation sur le boulevard Félix Houphouët-Boigny, à Bè.

Les forces de sécurité sont intervenues environ une heure plus tard en usant de grenades lacrymogènes pour dégager les voies.

Les jeunes, parmi lesquels beaucoup de conducteurs de moto-taxi, lançaient des pierres sur les forces de sécurité pour les empêcher d’enlever les barricades.

Peu après 10h GMT, la tension a baissé, mais la circulation restait bloquée sur cette voie.

Par contre, la circulation a timidement repris.

Beaucoup de commerces ont baissé leurs rideaux et les revendeuses se sont terrées chez elles pour éviter d’être victimes de ces heurts.

Mardi dans la matinée, rappelle-t-on, des conducteurs de taxi, de moto-taxi et de véhicule de transport en commun ont déclenché à la surprise générale un mouvement d’humeur pour protester contre l’augmentation samedi du prix des produits pétroliers, qui affecte leurs activités.

Des barricades ont été érigées et des heurts, parfois violents, ont opposé manifestants et forces de sécurité dans plusieurs quartiers et banlieues de la capitale.

Un communiqué du ministre de la Sécurité fait état de blessés sans préciser leur nombre.

© Copyright PANA

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
24 juillet 2017
Lomé 25°C (à 13h)