DEPECHE

M.Olympio invite l’opposition à se "mettre ensemble autour d’un plan de campagne"

Le 24 février 2010, publié sur ufctogo.com

Le leader de l’Union des Forces de Changement (UFC, le principal parti d’opposition) Gilchrist Olympio a invité lundi, les leaders de l’opposition à se "mettre ensemble autour d’un plan de campagne" pour la victoire lors de la présidentielle de 4 mars prochain.

"J’invite les leaders politiques à se mettre ensemble autour d’un plan de campagne et à élaborer un programme commun de gouvernement pour un mandat de transition", a indiqué M.Olympio dans une lettre ouverte rendue publique.
"L’union de l’opposition doit continuer à se construire autour d’un programme de gouvernement commun. Elle ne doit pas se dessiner seulement autour d’une vision biaisée par les intérêts personnels et s’ancrer sur une quelconque répartition de futurs postes gouvernementaux", a-t-il souligné.

Selon M.Olympio, "le choix de Jean Pierre Fabre n’est pas offert ici comme le choix idéal pour tel ou tel parti, pour tel ou tel personne individuellement, mais comme choix idéal pour l’opposition dans son collectif".

M.Fabre, candidat de l’UFC est soutenu par le Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC), un collectif de partis politiques de l’opposition.

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, deuxième force de l’opposition) de Yawovi Agboyibo, ainsi que l’ancien premier ministre Agbéyomé Kodjo de ’Organisation pour bâtir le Togo dans l’unité et la solidarité (OBUTS) ne font pas partie du FRAC. La Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA, opposition) de Léopold Gnininvi n’est pas aussi membre de ce Front. Les candidats des ces trois partis sont également en compétition.

"Je demande donc à tous les leaders des partis d’opposition, d’accepter le sacrifice personnel que demande le peuple, afin qu’ensemble nous allions à la victoire. Je demande à chaque leader de l’opposition de mettre la force de son intellect, de son cœur, et de son intégrité au service du peuple togolais", a-t-il poursuivi.

"Nos ambitions individuelles sont saines et nécessaires pour le débat démocratique qui offre au peuple le droit de choisir des leaders pour les mener vers une vision de la cité", a précisé M.Olympio.

"Togolais, je vous demande solennellement de voter pour le candidat de l’Union Jean Pierre Fabre le jour des élections", a-t-il insisté.

M.Olympio, candidat investi de l’UFC n’a pu se présenter au scrutin présidentiel de 4 mars pour des raisons de santé. Ce dernier était coincé aux Etats-Unis la veille de la visite médicale pour un "mal de dos".

Les dossiers de candidature de M.Fabre ont été déposés à la dernière minute. Cette situation a créé de brouille au sein de l’UFC pendant quelques jours, certains membres n’ayant pas approuvé la candidature de M.Fabre à la tête de ce parti.

M.Olympio ne s’est pas aussi vite prononcé sur ce choix. C’est seulement dimanche dernier que le leader de l’UFC a officiellement annoncé son soutien à M.Fabre.

Rappelons sept candidats dont l’actuel président Faure Gnassingbé sont en lice pour ce scrutin.

Edem Etonam EKUE

© Copyright Savoir News

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
17 août 2017
Lomé 23°C (à 03h)